Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Pratiques thérapeutiques dans la prise en charge des patients souffrant de troubles bipolaires en France. Étude TEMPPO - 01/03/12

Doi : 10.1016/j.encep.2011.11.002 
P. Nuss a, , W. de Carvalho b, P. Blin c, R. Arnaud d, A. Filipovics d, J.-Y. Loze e, A. Dillenschneider d
a UMR 7203, laboratoire des biomolécules, service de psychiatrie, CHU Saint-Antoine, AP–HP, université Pierre-et-Marie-Curie-6, 184, rue du Faubourg-Saint-Antoine, 75571 Paris cedex 12, France 
b Maison de santé de Bellevue, 92190 Meudon, France 
c Unité de pharmacoépidémiologie, département de pharmacologie, université Victor-Segalen Bordeaux-2, hôpital du Tondu, 33000 Bordeaux, France 
d Laboratoire Bristol-Myers Squibb, 92500 Rueil-Malmaison, France 
e Otsuka Pharmaceutical Europe Ltd, 92500 Rueil-Malmaison, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

TEMPPO est une étude observationnelle, transversale, multicentrique initiée sur le territoire de la France métropolitaine en 2009. Mise en place auprès d’un échantillon aléatoire de 135 psychiatres, elle a permis d’observer les modalités de prise en charge thérapeutique d’une population (n=619) de leurs patients ambulatoires (respectivement 197 et 422 en secteur public et privé) souffrant de troubles bipolaires de type I ou II (critères du DSM-IV). Les patients suivis, majoritairement malades à très malades, bénéficiaient tous d’un traitement pharmacologique. La prescription comportait au moins un thymorégulateur ou un antipsychotique (71 % atypique) dans respectivement 78 % et 56 % des cas. Les changements thérapeutiques étaient fréquents (61 % des patients ont bénéficié au moins d’une modification du traitement lors des 12 derniers mois). Une seule molécule par classe thérapeutique est généralement prescrite. La présence d’un antipsychotique dans une polythérapie est souvent associée à la gravité ou à la difficulté de prise en charge du patient (états mixtes, sévérité de l’atteinte du fonctionnement global, états maniaques, nombre élevé d’hospitalisations, antécédents de tentative de suicide). L’association de deux antipsychotiques n’est retrouvée que dans les situations difficiles d’états maniaques. Les patients sévères en phase dépressive sont ceux qui bénéficient de la combinaison antipsychotique+thymorégulateur+antidépresseur (16 % de l’échantillon). Dans cette étude, la prescription d’antidépresseurs est celle qui diffère le plus des recommandations de bonnes pratiques de prescription. Elle est, en effet, fréquente en phase mixte (63 %), particulièrement en monothérapie dans 5 % des cas, et retrouvée chez 48 % des patients en phase euthymique, 12 % des patients en phase maniaque et 29 % des patients en phase hypomaniaque. La prescription des antipsychotiques atypiques (en monothérapie ou association) est, désormais, parfaitement établie dans la prise en charge de l’ensemble des phases de la maladie. L’importance d’un traitement non pharmacologique est reconnue et proposée par les psychiatres qu’il s’agisse d’une prise en charge psychothérapeutique, de conseils sur la maladie et/ou hygiénodiététiques. Les données recueillies dans cette étude ont permis de mettre en évidence que les psychiatres participants ont une prise en charge pharmacologique des patients souffrant de troubles bipolaires majoritairement en accord avec les recommandations nationales et internationales.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

TEMPPO is an observational, cross-sectional and multicentre study, initiated in the French metropolitan territory in 2009. Set up from a random sample of 135 psychiatrists, it has observed the procedures for therapeutic management of a population (n=619) of their outpatients (respectively 197 and 422 in public and private practice) with bipolar disorder type I or II disorders (DSM-IV). The patients who were followed were mostly very sick. Every patient received a pharmacological treatment. The prescription included at least one mood stabilizer or an antipsychotic (71 % atypical) in 78 % and 56 % of cases respectively. Treatment regimen changes were frequent (61 % of patients had at least one change in treatment during the last 12 months). A single molecule by therapeutic class was generally prescribed. The presence of an antipsychotic in combination therapy was often associated with the severity or difficulty of care of the patient (mixed states, severity of the global functioning impairment, manic states, high number of hospitalizations and history of suicide attempt). The combination of two antipsychotics is found only in the difficult situations of manic states. Patients with severe depressive phase are those who benefit from the combination mood stabilizer+antipsychotic+antidepressant (16 % of the sample). In this study, the prescription of antidepressants significantly differs from recommendations for good prescribing practices. Indeed antidepressants were commonly prescribed in mixed-phase (63 %), particularly as a monotherapy in 5 % of cases. It was also found in patients in euthymic phase (48 %), manic phase (12 %) and hypomanic phase (29 %). The prescription of atypical antipsychotics (monotherapy or combination) is now fully established in the management of all phases of the disease. The importance of non-pharmacological treatment is acknowledged by psychiatrists and proposed whether a psychotherapeutic support, information about the disease and/or lifestyle changes. The data collected in this study allowed to demonstrate that the participant psychiatrists have a pharmacological management of patients with bipolar disorder mostly in line with national and international guidelines.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Trouble bipolaire, Psychiatres, Recommandations, Antipsychotique atypique, Antidépresseur, Thymorégulateur, Pratique de prescription

Keywords : Bipolar disorder, Psychiatrists, Guideline, Atypical antipsychotic, Antidepressant, Mood stabiliser, Prescribing practice


Plan


© 2011  L’Encéphale, Paris. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 38 - N° 1

P. 75-85 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • RÉALITÉ LT : Recherche Épidémiologique sur l’Activité de la Loxapine et ses Indications en Thérapeutique quotidiennE lors d’une utilisation à Long Terme. Étude pharmacoépidémiologique : sémiologie et stratégie thérapeutique d’une population de patients présentant des troubles schizophréniques traités par loxapine
  • F.-R. Cousin, J.-C. Samuelian, M. Saoud, L. Schmitt, M.-N. Vacheron, P. Vidailhet, J. Augendre, M. Walter, I. Tonelli, J.-C. Pascal
| Article suivant Article suivant
  • Efficacité clinique et obtention d’une rémission complète dans la dépression : intérêt de l’escitalopram
  • P. Favré

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.