Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Human mortality effects of future concentrations of tropospheric ozone - 13/02/08

Doi : 10.1016/j.crte.2007.08.005 
J. Jason West a, , Sophie Szopa b, Didier A. Hauglustaine b
a Department of Environmental Sciences and Engineering, University of North Carolina at Chapel Hill, 164 Rosenau Hall, CB #7431, Chapel Hill, NC 27599, USA 
b Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE/IPSL), laboratoire CEA/CNRS/université de Versailles-Saint-Quentin, L'Orme des Merisiers, 91191 Gif-sur-Yvette, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 9
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

Here we explore the effects of projected future changes in global ozone concentrations on premature human mortality, under three scenarios for 2030. We use daily surface ozone concentrations from a global atmospheric transport and chemistry model, and ozone-mortality relationships from daily time-series studies. The population-weighted annual average 8-h daily maximum ozone is projected to increase, relative to the present, in each of ten world regions under the SRES A2 scenario and the current legislation (CLE) scenario, with the largest growth in tropical regions, while decreases are projected in each region in the maximum feasible reduction (MFR) scenario. Emission reductions in the CLE scenario, relative to A2, are estimated to reduce about 190,000 premature human mortalities globally in 2030, with the most avoided mortalities in Africa. The MFR scenario will avoid about 460,000 premature mortalities relative to A2 in 2030, and 270,000 relative to CLE, with the greatest reductions in South Asia.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Ce travail a pour but de quantifier les effets de trois projections différentes de changements futurs de concentrations d'ozone global sur la mortalité humaine prématurée, à l'horizon 2030. Pour cela, nous utilisons les concentrations journalières d'ozone de surface issues d'un modèle global de chimie-transport atmosphérique et les relations ozone-mortalité tirées d'analyses de séries temporelles journalières. Par rapport aux teneurs actuelles, une augmentation des maximums journaliers d'ozone (calculés à partir des moyennes sur 8h pondérées par la population) est prévue en 2030 pour les 10 régions du monde étudiées dans le cas des scénarios SRES-A2 et mises en oeuvre des législations actuelles (CLE). L'augmentation la plus grande est prévue dans les régions tropicales. Au contraire, lorsque le scénario « maximum de réductions techniquement possibles » (MFR) est envisagé, des diminutions des maximums journaliers d'ozone sont prévues pour chacune des régions. Selon nos estimations, les réductions d'émissions dans le scénario CLE induisent, en regard du scénario A2, une réduction d'environ 190 000 morts prématurées au niveau mondial en 2030, avec un maximum de morts évitées en Afrique. La mise en œuvre du scénario MFR permettrait d'éviter environ 460 000 morts prématurées en 2030, si on le compare au scénario A2 et 270 000 si on le compare au scénario CLE, avec la réduction la plus grande en Asie du Sud.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Ozone, Air pollution, Human mortality, Atmospheric modeling, Health effects, Future scenarios, Tropospheric chemistry

Mots clés : Ozone, Pollution de l'air, Mortalité humaine, Modélisation atmosphérique, Effets sur la santé, Scénarios futurs, Chimie troposphérique


Plan


© 2007  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 339 - N° 11-12

P. 775-783 - octobre 2007 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Air-quality measurements in megacities: Focus on gaseous organic and particulate pollutants and comparison between two contrasted cities, Paris and Beijing
  • Valérie Gros, Jean Sciare, Tong Yu
| Article suivant Article suivant
  • Impacts of ozone on trees and crops
  • Benjamin S. Felzer, Timothy Cronin, John M. Reilly, Jerry M. Melillo, Xiaodong Wang

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.