Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Glomérulopathies extramembraneuses idiopathiques et secondaires - 14/03/12

Doi : 10.1016/j.lpm.2011.11.004 
Pierre Ronco , Hanna Debiec
UPMC université Paris-6, Tenon Hospital, Inserm UMR_S702, 75970 Paris cedex 20, France 

Pierre Ronco, Hôpital Tenon, service de néphrologies et dialyses, 4, rue de la Chine, 75970 Paris cedex, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Key points

Antibodies to neutral endopeptidase, a podocyte protein, are responsible for rare alloimmune neonatal membranous nephropathy that develops in children from neutral endopeptidase-deficient mothers. Neutral endopeptidase was the first podocyte antigen described in human membranous nephropathy.

PLA2R1, the type-M receptor of soluble phospholipase A2, is a major target antigen in so-called idiopathic membranous nephropathy in adults. Antibodies to PLA2R1 are detected in 60 to 80% of patients before immunosuppressive treatment, and are only occasionally found in secondary membranous nephropathy. To date, they have not been detected in other pathological conditions and in healthy individuals.

PLA2R1 and HLA-DQA1 gene variants defined by single nucleotide polymorphisms are strongly associated with idiopathic membranous nephropathy in patients of white ancestry, and can thus be considered as predisposing genes.

In addition to their diagnostic value, anti-PLA2R1 antibodies can be used to monitor treatment.

Immunization against cationic bovine serum albumin is a cause of early childhood membranous nephropathy. This finding points to a possible role of food and environmental antigens in membranous nephropathy.

The newly identified antigen-antibody systems should be considered as molecular signatures challenging the uniform histological definition and having a major impact on patient care in a near future.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Les anticorps dirigés contre l’endopeptidase neutre (EPN), une protéine du podocyte, sont responsables de rares glomérulopathies extramembraneuses (GEM) allo-immunes chez le nouveau-né de mères déficientes en EPN. Cette enzyme a été le premier antigène du podocyte décrit dans les GEM.

PLA2R1, le récepteur de type M de la phospholipase A2 soluble, est un antigène cible majeur dans les GEM dites « idiopathiques » chez l’adulte. Les anticorps anti-PLA2R1 sont détectés chez 60 à 80 % des patients avant traitement immunosuppresseur et occasionnellement dans les formes secondaires de GEM. À ce jour, ils n’ont pas été détectés dans d’autres situations pathologiques et chez les individus sains.

Des variants des gènes PLA2R1 et HLA-DQA1 sont associés de façon très significative à la GEM « idiopathique » chez les patients caucasiens, répondant ainsi à la définition de gènes de prédisposition.

En plus de leur valeur diagnostique, les anticorps anti-PLA2R1 peuvent être utilisés pour suivre l’efficacité du traitement.

L’immunisation contre la sérum albumine bovine cationique est une cause de GEM chez le jeune enfant. Cette observation met en lumière un rôle possible des antigènes alimentaires et de l’environnement dans les GEM.

Les nouveaux systèmes antigène-anticorps identifiés doivent être considérés comme des signatures moléculaires qui remettent en cause la définition histologique uniforme des GEM et auront un impact majeur sur les soins dispensés aux patients dans un avenir proche.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 3P1

P. 290-297 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Atteintes rénales des dysglobulinémies : avancées diagnostiques et thérapeutiques
  • Frank Bridoux, Sébastien Delbes, Christophe Sirac, François Pourreau, Matthieu Puyade, Estelle Desport, Arnaud Jaccard, Jean-Paul Fermand, Guy Touchard
| Article suivant Article suivant
  • Néphropathies vasculaires : un nouveau regard sur une maladie systémique
  • Jean-Jacques Boffa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.