Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Gastroplastie laparoscopique pour obésité morbide :étude prospective de 300 cas - 01/01/01

J.M.  Chevallier 1 ,  F.  Zinzindohoué 1 ,  A.  Cherrak 1 ,  J.P.  Blanche 1 ,  J.L.  Berta 1 ,  J.J.  Altman 2 ,  P.H.  Cugnenc 1 Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But de l'étude : La mise en place d'un anneau périgastrique ajustable par laparoscopie permet de traiter l'obésité morbide de façon peu invasive et réversible. Le but de cette étude prospective était de rapporter les résultats préliminaires chez les 300 premiers opérés.

Patients et méthode : D'avril 1997 à janvier 2000, 300 patients ont été opérés pour obésité morbide par voie laparoscopique. Il y avait 266 femmes et 34 hommes, d'âge moyen 40,1 ans (extrêmes : 16-66 ans). Le poids moyen préopératoire était 118 kg (extrêmes : 85-195 kg) et l'indice de masse corporelle (IMC) moyen de 43,6 kg/m2 (extrêmes : 35,1-65,8 kg/m2). Cette série récente exhaustive avait un suivi moyen de dix mois (extrêmes : 3-31 mois). Le critère de jugement principal a été la perte d'excès de poids (PEP) et les autres critères : la tolérance et la morbidité.

Résultats : Il n'y a eu aucun décès postopératoire. La durée moyenne d'intervention a été de 129 minutes (extrêmes : 50-380 min). Une conversion en laparotomie a été nécessaire chez 11 patients. La durée moyenne de séjour hospitalier a été de 4,76 jours (extrêmes : 3-42 jours). Il y a eu 29 complications (9,6 %) dont 16 parmi les 50 premiers opérés : 14 réinterventions abdominales (deux perforations, trois glissements précoces, sept glissements tardifs de l'anneau, deux éventrations), six complications respiratoires et neuf complications en rapport avec le boîtier. À un an l'IMC moyen est passé de 43,6 à 33,7 kg/m2 et la chute d'excès de poids a atteint 44,2 % ; 80 % des patients ont perdu 60 % de leur excès de poids.

Conclusion : Cette expérience est encourageante par un taux de complications acceptable (5 %) au-delà des 50 premières opérations. Les luxations tardives par glissement antérieur de l'estomac à travers l'anneau imposent une surveillance rigoureuse. Près de la moitié de l'excès de poids peut être perdu en un an, de façon confortable si l'ensemble de l'équipe est proche de chaque patient.

Mots clés  : obésité ; gastroplastie ; laparoscopique.

Abstract

Study aim: Laparoscopic gastric banding for morbid obesity is noninvasive and reversible. The aim of this prospective study was to report the preliminary results of this procedure in the first 300 patients.

Patients and methods: From April 1997 to January 2000, 300 patients were laparoscopically operated for severe obesity: 266 women, 34 men, with a mean age of 40.1 years (range: 16-66). The mean preoperative weight was 118 kg (range: 85-195) and the mean body mass index (BMI) was 43.6 kg/m2 (range: 35.1-65.8). This is a recent and complete series with a mean follow-up of 10 months (range: 3-31). The primary endpoint was excessive weight loss (EWL) and the secondary endpoints were tolerance and morbidity.

Results: There were no postoperative deaths. The mean operating time was 129 minutes (range: 50-380). A conversion to laparotomy was necessary in 11 patients. The mean hospital stay was 4.76 days (range: 3-42). There were 29 complications (9.6%), 16 among the first 50 procedures: 14 patients underwent an abdominal reoperation (2 perforations, 3 early slippages, 7 late slippages, 2 incisional hernias); 6 had respiratory complications with 2 ARDS and 9 developed a complication related to the port. At one year, BMI decreased from 43.6 to 33.7 kg/m2 and EWL reached 44.2%; 80% of the patients lost 60% of their excess weight.

Conclusion: Our experience is encouraging with an acceptable complication rate (5%) after 50 procedures. Slippage remains the main reason for close surveillance. Half of the excess weight can be comfortably lost in one year when the whole medical and surgical staff provide close support for each patient.

Mots clés  : obesity ; gastroplasty ; laparoscopic.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 126 - N° 1

P. 51-57 - février 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résection segmentaire de la veine cave inférieure pour envahissement tumoral, sans rétablissement de la continuité
  • J.C. Lifante, O. Glehen, P. Peyrat, P. Paparel, Y. Francois, F.N. Gilly, J. Vignal
| Article suivant Article suivant
  • Résection hystéroscopique des myomes sous muqueux :résultats à long terme
  • H. Fernandez, O. Kadoch, S. Capella-Allouc, A. Gervaise, S. Taylor, R. Frydman

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.