Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Baisse de l’acuité visuelle du sujet jeune ; l’ophtalmomètre de Javal est toujours contributif - 18/03/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.04.009 
F.-X. Kouassi a, b, , D. Touboul a, C. Schweitzer a, N. Mesplié a, L. Pinsard a, F. Malet a, J. Colin a
a Service d’ophtalmologie, CHU Pellegrin, place Amélie-Rabat-Léon, 33000 Bordeaux, France 
b Service d’ophtalmologie, CHU de Cocody, boulevard de l’université de Cocody, BP v 13, Abidjan, Côte d’Ivoire 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Le but de cette étude est de rappeler l’intérêt de l’ophtalmomètre de Javal dans le dépistage du kératocône.

Patients et méthodes

Chez trois patients jeunes présentant une baisse d’acuité visuelle, une neuropathie optique a été fortement suspectée par leur ophtalmologiste malgré un bilan neuro-ophtalmologique strictement normal. Les patients ont bénéficié, au service d’ophtalmologie du centre hospitalier universitaire de Bordeaux, d’un examen clinique ophtalmologique qui a orienté le bilan paraclinique dont la vidéotopographie cornéenne en Orbscan II® (Bausch et Lomb), l’étude de la biomécanique cornéenne à l’Ocular Response Analyser (ORA®, Reichert).

Résultats

La baisse de l’acuité visuelle était améliorable chez tous les patients au trou sténopéique. La vidéotopographie a permis de conclure à un kératocône dans les trois cas. Les paramètres biomécaniques étaient perturbés. Les patients ont été équipés avec succès en lentilles rigides perméables au gaz.

Conclusion

Malgré les technologies plus récentes, notamment la vidéotopographie et l’ORA® (Reichert), l’examen de la cornée à l’ophtalmomètre de Javal reste une étape importante et rapide de l’examen ophtalmologique qui peut contribuer au dépistage de certains kératocônes et éviter les errances diagnostiques ainsi qu’un bilan onéreux, inapproprié.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

The purpose of this study was to recall the advantages of the Javal ophthalmometer in screening keratoconus.

Patients and methods

In three young patients with progressive visual loss, optic neuropathy was strongly suspected by their ophthalmologist despite a strictly normal neuro-ophthalmology record. The patients underwent an ophthalmic clinical examination at the Bordeaux University Hospital, which guided the paraclinical examination with corneal videotopography (Orbscan II®, Bausch and Lomb) and the biomechanical properties of the cornea with the ocular response analyzer (ORA®, Reichert).

Results

Visual acuity improved in all patients on the pinhole visual acuity test. The videotopography concluded in keratoconus in all three patients. The biomechanical parameters were abnormal. The patients were equipped successfully with hard contact lenses.

Conclusion

Despite the latest technologies including videotopography and ORA®, examination of the cornea with the Javal ophthalmometer remains a landmark of the eye examination and can assist in screening some keratoconus conditions and avoiding diagnostic uncertainties as well as inappropriate and expensive paraclinical examinations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cornée, Ophtalmomètre de Javal, Kératométrie, Kératocône, Vidéotopographie, Biomécanique, Pachymétrie

Keywords : Cornea, Javal ophthalmometer, Keratometry, Keratoconus, Videotopography, Biomechanics, Pachymetry


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 157-162 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Aqueous humor contamination during phacoemulsification in a university teaching hospital
  • S. Baillif, C. Roure-Sobas, F. Le-Duff, L. Kodjikian
| Article suivant Article suivant
  • Le ptosis acquis dans la blépharoconjonctivite allergique chez l’enfant et l’adolescent
  • H. Mazlout, H. Kammoun, J. Brour, W. Triki, M.A. El Afrit, M. Cheour, A. Kraiem

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.