Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rééducation de la part fonctionnelle de l’amblyopie dans le glaucome primitif infantile opéré, recul de 11 ans - 18/03/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.08.008 
M. Boulze-Pankert , É. Zanin, F. Matonti, C. Benso, É. Toesca, D. Denis
Service d’ophtalmologie, hôpital Nord, CHU, chemin des Bourrely, 13015 Marseille, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Évaluer l’efficacité du traitement de l’amblyopie fonctionnelle chez des enfants opérés de glaucome primitif infantile.

Patients et méthode

Les paramètres relevés ont été : âge de la chirurgie, âge actuel, acuité visuelle (AV) (première et dernière acuité), réfraction, strabisme, observance du traitement de l’amblyopie, état cornéen (strie de Haab, organisation collagénique cicatricielle, pachymétrie, comptage), état de la papille optique (excavation, OCT RNFL), la pression intraoculaire. Le p-value de Pearson est fixé à 5 %.

Résultats

Étude rétrospective sur 29 yeux ; la moyenne d’âge chirurgicale était de quatre mois, le suivi moyen de 11,2ans. La première AV était en moyenne de 4,5 sur 10, l’AV finale de 7 sur 10, soit un gain de 2,3 sur 10. La réfraction retrouve 37,9 % de myopes, 10,3 % d’emmétropes, 48,2 % d’hypermétropes et un astigmatisme moyen de 2,14 D. Il existe une corrélation négative entre l’astigmatisme et la dernière AV (rho=–0,7 ; p<0,001). Une corrélation positive est retrouvée entre la qualité de l’occlusion et la récupération d’AV avec un gain de 3,2 sur 10 (p=0,001). Une corrélation forte est retrouvée entre la puissance du cylindre et le nombre de stries [rho 0,702 ; p<0,0001] ; l’AV finale est maximale lorsque ces stries ne sont pas organisées (p=0,04).

Conclusion

Cette étude souligne la nécessité d’un traitement prolongé de la part fonctionnelle de l’amblyopie dans le glaucome primitif infantile pour parvenir à la meilleure récupération visuelle possible.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Purpose

To evaluate the efficacy of functional amblyopia treatment in children having undergone surgery for primary infantile glaucoma.

Patients and method

Parameters studied included: age at surgery, current age, visual acuity (VA) (initial and most recent acuity), refraction, alignment, adherence to amblyopia treatment, condition of the cornea (Haab striae, stromal scarring, pachymetry, cell count), condition of the optic disc (cupping, RNFL OCT) and intraocular pressure. Pearson’s p-value was fixed at 5%.

Results

Retrospective study of 29 eyes; average age at surgery was four months, mean follow-up was 11.2 years. Initial VA averaged 4.5 over 10, most recent VA 7 over 10, i.e. a gain of 2.3 over 10. Refraction revealed 37.9% myopia, 10.3% emmetropia, 48.2% hyperopia and an average astigmatism of 2.14 D. A negative correlation was found between astigmatism and most recent VA (rho=–0.7; P<0.001). A positive correlation was found between the quality of the occlusion therapy and the recovery of VA with a gain of 3.2 over 10 (P=0.001). A strong positive correlation was found between the cylinder power and the number of Haab striae [rho 0.702, P<0.0001]; final VA is best when the striae show no organized scar formation (P=0.04).

Conclusion

This study underlines the necessity of prolonged treatment of functional amblyopia in primary infantile glaucoma for the best possible visual rehabilitation.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Glaucome primitif infantile, Haab, Amblyopie

Keywords : Primary infantile glaucoma, Haab, Amblyopia


Plan


 Communication orale présentée lors du 116e congrès de la Société française d’ophtalmologie en mai 2010.


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 3

P. 181-186 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Décollement choroïdien massif secondaire à l’administration de collyre bimatoprost : à propos de deux cas
  • M. Cheggour, J. Gambrelle
| Article suivant Article suivant
  • Utilisation d’un agent biodégradable de la régénération tissulaire (RGTA) dans le traitement d’un ulcère trophique résistant d’origine zostérienne : à propos d’un cas
  • I. De Monchy, A. Labbé, N. Pogorzalek, G. Gendron, M. M’Garrech, G. Kaswin, M. Labetoulle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.