Médecine

Paramédical

Autres domaines


Les paralysies du nerf interosseux postérieur. À propos de 18 cas et revue de la littérature - 20/03/12

Doi : 10.1016/j.main.2011.11.004 
R. Quignon a, E. Marteau b, A. Penaud a, P. Corcia c, J. Laulan b,
a Service de chirurgie plastique reconstructrice et esthétique, hôpital Trousseau, CHRU de Tours, 37044 Tours cedex, France 
b Unité de chirurgie de la main, services d’orthopédie 1 et 2, hôpital Trousseau, CHRU de Tours, 37044 Tours cedex, France 
c Service de neurologie et d’électromyographie, hôpital Bretonneau, CHRU de Tours, 37044 Tours cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

La paralysie du nerf interosseux postérieur est un syndrome rare et souvent méconnu, alors que le tableau clinique est caractéristique. Il se manifeste par un déficit de l’extension des doigts associé à une extension du poignet en inclinaison radiale. Nous avons évalué nos résultats du traitement chirurgical.

Méthodes

Une étude rétrospective sur 20ans a été réalisée dans le service. Une analyse des étiologies et une évaluation du résultat fonctionnel postopératoire ont été effectuées. Notre étude a été comparée aux données de la littérature.

Résultats

Dix-huit cas ont été répertoriés retrouvant une nette prédominance de ce syndrome chez l’homme exerçant une activité professionnelle manuelle. L’atteinte du nerf interosseux postérieur était d’origine tumorale dans quatre cas, traumatique dans deux cas, iatrogène dans deux cas et idiopathique dans dix cas. Dans sept de ces dix cas, il a été retrouvé une compression sous l’arcade du court extenseur radial du carpe. Les résultats postopératoires étaient satisfaisants, dépendants de l’ancienneté de la paralysie, et ont permis une récupération complète dans neuf des quinze cas traités par neurolyse. Dans la littérature, la collecte des données retrouve 264 cas sur 50ans sous forme de divers cas cliniques et cinq études de série. Une prédominance des causes tumorales a été retrouvée.

Conclusion

La méconnaissance de la présentation clinique d’une paralysie du nerf interosseux postérieur amène fréquemment à une errance diagnostique. Sa prise en charge précoce repose sur une neurolyse complète permettant d’obtenir une récupération fonctionnelle satisfaisante.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objectives

Posterior interosseous nerve palsy is a rare syndrome frequently unrecognized, while the clinical presentation is characteristic: finger extension paresis associated with wrist extension in radially deviated position. Here, we assessed our results of surgical treatment.

Methods

A 20-year retrospective study was carried out in our unit. Analysis of causes and an assessment of postoperative functional outcome were performed. Our study was compared with literature data.

Results

Eighteen cases were treated with a predominance in men manual workers. The etiology of the posterior interosseous nerve palsy was tumor in four cases, traumatic in two cases, iatrogenic in two cases and idiopathic in ten cases. In seven of these ten cases, compression under the arch of the extensor carpi radialis brevis was found. The postoperative results were satisfactory with full recovery in nine out of fifteen cases treated by neurolysis, depending on the duration of the paralysis. In the literature, we found 264 cases over 50 years through a variety of clinical cases and five case series. A predominance of tumor etiology was found.

Conclusion

Ignorance of the clinical presentation of a posterior interosseous nerve palsy frequently leads to misdiagnosis. Early complete neurolysis enables a satisfactory functional recovery.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nerf interosseux postérieur, Compression, Court extenseur radial du carpe, Paralysie

Keywords : Posterior interosseous nerve, Entrapment syndrome, Extensor carpi radialis brevis, Paralysis


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 1

P. 18-23 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Résection arthroscopique du pôle distal du scaphoïde dans l’arthrose scapho-trapézo-trapézoidienne
  • J. Normand, P. Desmoineaux, P. Boisrenoult, P. Beaufils
| Article suivant Article suivant
  • Arthrodèse médiocarpienne par vis-broches à compression
  • N. Maire, S. Facca, S. Gouzou, P. Liverneaux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.