Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place de la chirurgie dans le cancer bronchique non à petites cellules métastatique - 22/03/12

Doi : 10.1016/j.rmr.2011.07.010 
F. Le Pimpec Barthes a, P. Mordant a, C. Pricopi a, C. Foucault a, A. Dujon b, M. Riquet a,
a Service de chirurgie thoracique, hôpital européen Georges-Pompidou, université Paris-Descartes, 20, rue Leblanc, 75015 Paris, France 
b Centre médico-chirurgical du Cèdre, 76230 Bois-Guillaume, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les cancers pulmonaires non à petites cellules métastatiques sont classés M1a pour les métastases controlatérales, pleurales, pleurésie ou péricardite maligne, et M1b pour les métastases systémiques. En théorie, la chirurgie est exclue de leur traitement.

Méthode

Nous avons étudié la prise en charge, la survie et les facteurs pronostiques des patients atteints de tumeurs classées M1a et M1b, en reprenant les dossiers de 4668 patients opérés de 1983 à 2006.

Résultats

Cette série inclut 70 M1a et 94 M1b. Les interventions ont compris 40 thoracotomies exploratrices, 88 lobectomies et 38 pneumonectomies. Les survies médianes et à cinqans étaient de 14 mois et 13 % dans la série, 15 mois et 9 % en cas de M1a, 11 mois et 15 % en cas de M1b, que la métastase ait été réséquée ou non. Sur l’ensemble des patients, les facteurs pronostiques comprenaient l’instauration d’un traitement néoadjuvant, le type histologique et l’atteinte ganglionnaire.

Conclusion

Dans certains cas de M1a, une résection chirurgicale complète peut être associée à une survie prolongée. En cas de M1b solitaire bénéficiant d’une résection pulmonaire, les effets de la chirurgie de la métastase sont comparables à ceux des traitements non chirurgicaux.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Metastatic lung cancer may be M1a (contralateral lung nodule, malignant pleural or pericardial effusion or pleural nodules) or M1b (distant metastases). Surgery is not usually considered in their treatment.

Method

After exclusion of contralateral lung nodules, we reviewed the demographics, management, survival and prognostic factors in M1 patients, among a total of 4668 patients who underwent surgery for lung cancer between January 1983 and December 2006.

Results

There were 164 patients (70 M1a, 94 M1b). Surgical procedures included exploratory thoracotomy (n=40), lobectomy (n=88), and pneumonectomy (n=38). Histology revealed adenocarcinoma (n=97), squamous cell carcinoma (n=36) or other (n=27). Nodal extension was N0 (n=60), N1 (n=23), N2 (n=64), or not available (n=17). Overall median survival was 14 months and 5-year survival was 12.7%. In M1a median survival was 15 months and 5-year survival 9%. In M1b, median survival was 11 months and 5-year survival 15%, regardless of whether the metastasis was resected or not. The 5-year survival rates were 0% after exploratory thoracotomy, 3.9% after pneumonectomy, 14.8% after lobectomy; 15.2% in adenocarcinoma, 30.4% after induction chemotherapy, and 31.5% in N0 patients. In cases of M1a disease, complete surgical resection resulted in a 5-year survival rate of 16.2%. In case of M1b disease undergoing pulmonary resection, surgical metastasis management did not change the prognosis, with 5-year survival rates of 16.7% in case of metastasis resection (n=66) versus 15.6% without resection (n=19, P=0.67).

Conclusion

In patients with M1a disease, complete surgical resection allowed some long-term survivals, suggesting that surgery may be underestimated. Conversely, in patients with M1b disease undergoing pulmonary resection, surgical resection of the metastasis is not associated with better survival than non-surgical management, suggesting that surgery may be overestimated.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cancer du poumon, Stade IV, Métastasectomie, Pleurésie maligne, Chirurgie d’exérèse

Keywords : Lung cancer, Stage IV, Metastasectomy, Malignant pleurisy


Plan


© 2012  SPLF. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 29 - N° 3

P. 376-383 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Une histoire de gènes respiratoires
  • A. Denjean
| Article suivant Article suivant
  • Place de la chirurgie conservatrice dans l’aspergillome pulmonaire
  • A. Marghli, S. Zairi, M. Osmen, S. Ouerghi, M.S. Boudaya, A. Ayadi, B. Smati, T. Kilani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.