Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bris dentaires périanesthésiques : texte long - 22/03/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.01.004 
K. Nouette-Gaulain a, , F. Lenfant b, D. Jacquet-Francillon c, A. Belbachir d, A. Bournigault-Nuquet e, O. Choquet f, A. Claisse g, F. Dujarric h, D. Francon i, M. Gentili j, C. Majoufre-Lefebvre k, B. Marciniack l, D. Péan m, P.-G. Yavordios n, M. Leone o
a Pôle d’anesthésie réanimation, service d’anesthésie-réanimation III, université Bordeaux-Segalen, hôpital des enfants, centre hospitalier universitaire de Bordeaux, place Amélie-Raba-Léon, 33076 Bordeaux, France 
b Département d’anesthésie réanimation, université Pierre-et-Marie-Curie, groupe hospitalier Pitié-Salpêtrière, 75013 Paris, France 
c Service d’anesthésie réanimation, centre hospitalier de Béziers, 34500 Béziers, France 
d Service d’anesthésie réanimation, hôpital Cochin, 75014 Paris, France 
e 15B, boulevard Voltaire, 21000 Dijon, France 
f Service d’anesthésie réanimation A, hôpital Lapeyronie, centre hospitalier universitaire de Montpellier, 34295 Montpellier, France 
g 440, avenue de Dunkerque, 59130 Lambersart, France 
h 25, rue Péronne, 92150 Suresnes, France 
i Département d’anesthésie réanimation, institut Paoli-Calmettes, 13009 Marseille, France 
j Département d’anesthésie réanimation, CHP de Saint-Grégoire, 35760 Saint-Grégoire, France 
k Service de chirurgie maxillofaciale et stomatologique, université Bordeaux-Segalen, centre hospitalier universitaire de Bordeaux, 33076 Bordeaux, France 
l Service d’anesthésie réanimation chirurgicale, hôpital Jeanne-de-Flandre, 59037 Lille, France 
m Service d’anesthésie réanimation chirurgicale Hôtel-Dieu, CHU de Nantes, 44000 Nantes, France 
n Clinique Convert, 01000 Bourg-en-Bresse, France 
o Service d’anesthésie et de réanimation, université de la Méditerranée, hôpital Nord, Assistance publique–Hôpitaux de Marseille, 13915 Marseille cedex 20, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 11
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Les bris dentaires représentent la première cause de plaintes contre les anesthésistes. Les bris dentaires surviennent le plus souvent lors des intubations orotrachéales et les principaux facteurs de risque sont, premièrement, un état dentaire initial altéré et, deuxièmement, des difficultés d’intubation de la trachée et/ou de ventilation au masque. L’objectif de ce travail a été de rédiger des propositions formalisées d’experts pour la prévention des bris dentaires et pour le cas où un bris dentaire était constaté.

Méthode

Les experts ont appliqué la méthode GRADE pour rédiger les propositions. Un groupe de 15 experts est composé de dix anesthésistes, un juriste qui est également anesthésiste, deux chirurgiens spécialisés en chirurgie maxillofaciale et deux chirurgiens dentistes. En absence de données de la littérature contributives, les recommandations sont basées sur un consensus d’opinion de l’ensemble du groupe. Les propositions formalisées d’experts sont donc issues de l’analyse de la littérature et des avis d’experts.

Résultats

L’intégralité du groupe a suivi la procédure GRADE et les experts ont formalisé 31 propositions pour l’anesthésie du patient adulte et six pour l’anesthésie en pédiatrie. Le groupe d’experts souligne l’intérêt de la visite préopératoire dans la prévention des bris dentaires : le praticien doit identifier les facteurs de risque de ventilation au masque, d’intubation difficiles et décrire précisément l’état dentaire initial, plus particulièrement les incisives supérieures souvent traumatisées en cas de bris dentaires. Les patients doivent être informés du risque de bris dentaire par le praticien et la stratégie d’anesthésie doit être décidée avant l’induction, évitant une anesthésie avec un relâchement musculaire inadéquat et le contrôle des voies aériennes par un opérateur non expérimenté. Le choix d’une procédure adaptée lors de l’intubation notamment pourra probablement prévenir les bris dentaires, réduire le nombre de plaintes et le montant des réparations.

Discussion

Ces propositions formalisées d’experts incluent des recommandations pour la prévention des bris dentaires et pour la prise en charge du patient en cas de bris dentaire constaté.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Dental injuries represent the most common claims against the anaesthesiologists. Dental lesions are frequent complications of orotracheal intubation and major causal factors are, firstly, preexisting poor dentition, and, secondly, difficult laryngoscopy and tracheal intubation. The aim of this work was to prioritize propositions for prevention in perianaesthetic dental injury and for care in case of dental trauma.

Method

A GRADE consensus procedure consisting of three rounds was conducted. A purposively selected heterogeneous panel (n=15) of experts, comprising 10 practitioners in anesthesiology, one practitioner who is jurist and anaesthesiologist, two practitioners in maxillofacial surgery, and two practitioners in dentist surgery. In cases where the data did not appear conclusive, recommendations were based on the consensus opinion of the board members. The guidelines represent the best current evidence based on literature search and professional opinion.

Results

The entire panel completed all three rounds and 31 plus six propositions were written for adult and paediatric clinical practice in anaesthesiology, respectively. The experts highlight the interest of preoperative visit for minimizing dental injuries: the practitioner must identify risk factors for difficult intubation and ventilation, describe precisely patient’s preoperative dental condition, including upper incisor most commonly involved teeth in dental trauma. Patients have to be informed by practitioner for risk dental injury and anaesthesiology staff must choose his anesthesia protocol before the induction of intubation narcosis, avoiding insufficient anaesthesia and lack of experience by the anaesthesiologist. The choice of accurate proceeding during laryngoscopy, tracheal intubation and extubation for example, can aid in the prevention of dental injury, reduce the number of claims and the cost of litigation process.

Discussion

These guidelines delineate an approach for the prevention of perianaesthetic dental trauma and for the immediate or urgent care in case of perianaesthetic dental injury.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bris dentaires périanesthésiques, Facteurs de risque de bris dentaires, Effets indésirables en anesthésie, Intubation difficile, Mauvais état dentaire

Keywords : Perianaesthetic dental injury, Poor dentition, Risk factor for dental injury, Adverse events in anaesthesia, Difficult intubation


Plan


 Ce travail est le résultat d’une collaboration entre la Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar), l’Association des anesthésistes réanimateurs pédiatriques d’expression française (Adarpef), la Société française de stomatologie et chirurgie maxillofaciale (SFSCMF).


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 3

P. 213-223 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Changes of learning and memory in aged rats after isoflurane inhalational anaesthesia correlated with hippocampal acetylcholine level
  • Hui Wang, Zhipeng Xu, Chunsheng Feng, Yun Wang, Xingyuan Jia, Anshi Wu, Yun Yue
| Article suivant Article suivant
  • Hyperoxie normobarique chez le patient traumatisé crânien
  • G. Francony, P. Bouzat, J. Picard, M.-C. Fevre, S. Gay, J.-F. Payen

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.