Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Hyperthermie sévère et troubles neurologiques après administration de sulprostone dans un contexte d’atonie utérine post-césarienne - 22/03/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.01.001 
Q. Cellier a, L. Gamerre a, , C. Cortey b, H.-J. Clement a, J.-P. Viale a
a Département d’anesthésie–réanimation, hôpital de la Croix-Rousse, 103, Grande-Rue-de-la-Croix-Rousse, 69317 Lyon cedex 04, France 
b Service de gynécologie obstétrique, hôpital privé Natecia, 22, avenue Rockefeller, Lyon cedex 08, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

L’atonie utérine est la cause la plus fréquente d’hémorragie de la délivrance. Son traitement repose sur l’administration précoce d’ocytociques et secondairement d’analogues des prostaglandines (sulprostone – Nalador®). Nous rapportons le cas d’une jeune femme de 30ans, ayant présenté une hyperthermie sévère associée à des troubles neurologiques, au décours de l’administration du sulprostone. L’évolution était spontanément favorable en quelques heures, à l’arrêt de la perfusion et les explorations ultérieures permettaient d’éliminer les autres étiologies.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Uterine atony is the most frequent cause of post-partum haemorrhage. In France, the management is based on early administration of oxytocic agents and prostaglandin analogues (sulprostone – Nalador®). We report the case of a 30-year-old woman who presented soon after administration of sulprostone, a severe hyperthermia with neurological disorders. A complete reversibility was observed a few hours after discontinuation of sulprostone administration. Other causes were eliminated by biological and radiological findings.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hyperthermie, Troubles neurologiques, Atonie utérine, Sulprostone

Keywords : Hyperthermia, Neurological disorders, Uterine atony, Sulprostone


Plan


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 3

P. 243-245 - mars 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Syndrome d’activation macrophagique et grossesse : à propos d’un cas
  • K. Hannebicque-Montaigne, A. Le Roc’h, D. Launay, C. Coulon, P. Deruelle, S. Langlois
| Article suivant Article suivant
  • Intérêt de l’échocardiographie dans le diagnostic et la prise en charge d’une embolie pulmonaire grave associée à un thrombus mobile des cavités cardiaques droites
  • L. Pellegrini, Y. Le Dolley, B. Marot, A. Riberi, M. Bellezza, F. Kerbaul

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.