Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Utilisation du bévacizumab (Avastin®) en injection intravitréenne avant vitrectomie pour rétinopathie diabétique sévère, à propos de six cas - 30/03/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.07.006 
A. Couzinet , S. Auriol, L. Lequeux, J.-L. Arné, V. Pagot-Mathis
Service ophtalmologie, centre de la rétine, hôpital Paule-de-Viguier, CHU de Toulouse, 330, avenue de Grande-Bretagne, TSA 70034, 31059 Toulouse cedex, France 

Auteur correspondant. 8, rue Croix-Baragnon, 31000 Toulouse, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

Le bévacizumab (Avastin®) est un anticorps monoclonal dirigé contre l’ensemble des isoformes du facteur de croissance vasculaire endothélial (VEGF). Nous rapportons les résultats de son utilisation en injection intravitréenne (IVT) comme adjuvant chirurgical avant vitrectomie postérieure dans le cadre des complications de la rétinopathie diabétique proliférante.

Patients et méthode

Cette étude rétrospective portait sur six yeux de six patients, présentant une rétinopathie diabétique compliquée. Dans un délai moyen de 13,6jours après une IVT de 0,1mL (2,5mg) de bévacizumab, une vitrectomie postérieure a été réalisée avec une dissection de la prolifération fibrovasculaire par délamination sur un mode monomanuel.

Résultats

Le suivi moyen après la réalisation de l’IVT était de 13,3mois. Le temps opératoire moyen était de 64minutes. Le recours à un mode de dissection bimanuelle n’a pas été nécessaire. Une seule déhiscence iatrogène a été réalisée. Le nombre de saignements peropératoires était peu important. Aucune complication liée à la molécule ni aucune récidive, notamment hémorragique, n’a été notée sur l’ensemble du suivi.

Conclusion

Le bévacizumab apparaît comme un adjuvant intéressant à la vitrectomie pour rétinopathie diabétique compliquée en améliorant les conditions opératoires. Son utilisation hors AMM doit rester cependant réservée à des cas chirurgicaux complexes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Bevacizumab (Avastin®, Roche) is a full-length humanized monoclonal antibody applicable to all subtypes of vascular endothelial growth factor (VEGF). The purpose of this study was to report the results of its use as a surgical additive in severe cases of proliferative diabetic retinopathy (PDR).

Patients and method

This retrospective study focused on six eyes of six patients with complicated diabetic retinopathy. A vitrectomy was performed within 13.6days after an intravitreal bevacizumab injection of 0.1mL (2.5mg), with dissection of the fibrovascular proliferation using a mono- or bimanual delamination technique.

Results

The mean follow-up after intravitreal injection was 13.3months. The mean surgery time was 64minutes. The bimanual technique was not necessary. Only one iatrogenic retinal tear was repaired. The intraoperative bleeding was negligible. No adverse events resulting from the drug nor recurrence were observed throughout the follow-up period.

Conclusion

Intravitreal bevacizumab is useful as a surgical additive in severe cases of PDR, significantly improving surgical conditions. Nevertheless, its use beyond approved indications should be reserved for complex surgical cases.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Bévacizumab, Injection intravitréenne, Vitrectomie postérieure, Rétinopathie diabétique proliférante, Décollement de rétine tractionnel, Prolifération fibrovasculaire

Keywords : Bevacizumab, Intravitreal injection, Pars plana vitrectomy, Proliferative diabetic retinopathy, Tractional retinal detachment, Tractional-rhegmatogenous retinal detachment, Fibrovascular proliferation


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 4

P. 260-265 - avril 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Early involvement of nitric oxide in mechanisms of pathogenesis of experimental autoimmune uveitis induced by interphotoreceptor retinoid-binding protein (IRBP)
  • A. Arroul-Lammali, Z. Djeraba, M. Belkhelfa, H. Belguendouz, D. Hartani, O.S. Lahlou-Boukoffa, C. Touil-Boukoffa
| Article suivant Article suivant
  • Injection intratarsale de triamcinolone acétonide dans le traitement des formes graves de la limboconjonctivite chronique endémique des tropiques (LCET) : expérience du CHU Aristide-Le-Dantec de Dakar
  • P.A. Ndoye Roth, J. Ngatcho Hemo, A.M. Wane Khouma, E.H.A. Ba, A.S. Sow, A.M. Ka, M.R. Ndiaye, A. Wade

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.