Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Effets anti-inflammatoires et immunosuppresseurs des glucocorticoïdes - 03/04/12

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.01.010 
Philippe Guilpain 1, 2, Claire Le Jeunne 1,
1 Université Paris-Descartes, AP–HP, hôtel Dieu, service de médecine interne, 75004 Paris, France 
2 Université Montpellier 1, hôpital Saint-Éloi, CHRU de Montpellier, service de médecine interne A- maladies multi-organiques, 34295 Montpellier cedex 5, France 

Claire Le Jeunne, Hôtel Dieu, service de médecine interne, 1, place du Parvis-de-Notre-Dame, 75004 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Key points

Glucocorticoids exhibit anti-inflammatory, anti-allergic and immunosuppressive properties, which contribute to their beneficial therapeutic effects.

The biological effects of their interaction with their soluble receptor have been investigated as well as their inhibitory effects on several proteins implicated in the inflammatory process and on the tissular steps of inflammation.

In addition, glucocorticoids exert multiple inhibitory effects both on immunocompetent cells (mainly T-lymphocytes) and on cytokines.

Their role on Th17 lymphocytes and regulatory T cells has been recently studied and could represent new mechanisms of action of these drugs.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Les glucocorticoïdes possèdent des propriétés anti-inflammatoires, anti-allergiques et immunosuppressives, qui contribuent à leur efficacité thérapeutique.

Les conséquences de la liaison à leur récepteur soluble et leurs effets inhibiteurs sur les molécules pro- ou anti-inflammatoires et sur les composantes tissulaires de l’inflammation sont connus.

De plus, les glucocorticoïdes ont des actions multiples sur le système immunitaire, sur ses composantes cellulaires (principalement sur les lymphocytes T) et sur les cytokines.

Récemment, les effets des glucocorticoïdes sur les lymphocytes T régulateurs et sur les lymphocytes Th17 ont été étudiés et pourraient constituer des mécanismes d’action, jusqu’ici inconnus, de ces molécules.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 4

P. 378-383 - avril 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pharmacologie des glucocorticoïdes
  • Claire Le Jeunne
| Article suivant Article suivant
  • Risques cardiovasculaires d’une corticothérapie
  • Tali-Anne Szwebel, Claire Le Jeunne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.