Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Place des corticoïdes dans le traitement des infections - 03/04/12

Doi : 10.1016/j.lpm.2012.01.009 
Elisabeth Aslangul , Claire Le Jeunne
Hôtel-Dieu, service de médecine interne, 75004 Paris, France 

Elisabeth Aslangul, Hôtel-Dieu, service de médecine interne, 1, place du Parvis-Notre-Dame, 75004 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Key points

Corticosteroids, when used in prolonged treatments, increase the chances of bacterial and fungal infections. The advantage of corticotherapy combined with specific anti-infective treatment has been proven for certain bacterial and fungal infections.

There is no evidence favouring the prescription of anti-inflammatory corticosteroids for infections in the ENT area.

Corticosteroids, even in short-term treatments, must always be prescribed in combination with antibiotics in the course of infections.

Corticosteroids make it possible to limit the deleterious effects caused by the activation of the immune system at the time of certain infections, and lesions linked to acute inflammation.

The duration of the prescription of corticosteroids must be reduced to a minimum during sepsis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

Les corticoïdes en cure prolongée favorisent les infections bactériennes et fongiques. Le bénéfice de la corticothérapie associée au traitement anti-infectieux spécifique est démontré pour certaines infections bactérienne et fongique.

Il n’y a pas de preuve de l’intérêt de la prescription des corticoïdes à visée anti-inflammatoire dans les infections de la sphère ORL.

Les corticoïdes, même en cure courte, doivent toujours être prescrits en association aux antibiotiques au cours des infections.

Les corticoïdes permettent de limiter les effets délétères de l’activation du système immunitaire lors de certaines infections et lésions liées à l’inflammation aiguë.

La durée de la prescription des corticoïdes doit être réduite au minimum dans un contexte de sepsis.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 4

P. 400-405 - avril 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Corticothérapie et diabète
  • Laura Gagliardi, Claire Le Jeunne
| Article suivant Article suivant
  • Ostéoporose cortisonique
  • Serge Perrot, Claire Le Jeunne

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.