Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Artériopathie diabétique des membres inférieurs - 17/04/12

[10-366-J-40]  - Doi : 10.1016/S1155-1941(12)56364-X 
I. Got
Service de diabétologie-maladies métaboliques-nutrition, Hôpital de Brabois Adultes, rue du Morvan, 54511 Vandoeuvre-Les-Nancy cedex, France 

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 2

Résumé

L'artériopathie périphérique est une complication fréquente du diabète, d'autant plus fréquente que le diabète est ancien, couplé à d'autres facteurs de risque vasculaire ou compliqué d'insuffisance rénale. Elle est souvent peu ou pas symptomatique quand une neuropathie périphérique lui est associée. Son dépistage est basé sur la clinique, complétée par la réalisation d'explorations vasculaires fonctionnelles. Le diagnostic d'artériopathie est parfois posé devant une plaie du pied qui ne cicatrise pas ou devant une gangrène d'orteil venant compliquer un traumatisme minime. La surinfection de la lésion du pied est fréquente sur un terrain mal vascularisé et vient aggraver le pronostic. Le risque d'amputation est alors élevé. En cas de troubles trophiques du pied, l'artériopathie doit être systématiquement recherchée si elle n'est pas déjà connue et faire l'objet d'un bilan complet pour établir la topographie lésionnelle, quantifier l'ischémie tissulaire, rechercher d'autres localisations athéromateuses. La prise en charge du patient diabétique vasculaire doit être multidisciplinaire pour être optimale. Les facteurs de risque vasculaire sont traités avec les mêmes objectifs chez l'artéritique que chez le coronarien. Les possibilités de revascularisation de plus en plus distales ont permis de réduire les taux d'amputation et les niveaux d'amputation dans de nombreux centres. La réduction des amputations passe également par une prévention des plaies, d'où l'importance de l'éducation thérapeutique des patients diabétiques portant sur l'hygiène des pieds, le chaussage et l'éviction des comportements à risque podologique.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Artériopathie périphérique, Diabète sucré, Ischémie tissulaire, Plaie neuro-ischémique


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Dépistage de l'ischémie myocardique silencieuse des patients diabétiques : modalités et enjeux
  • M. Moret, P. Moulin
| Article suivant Article suivant
  • Épidémiologie et physiopathologie de la rétinopathie diabétique
  • B. Dupas, P. Massin, A. Gaudric, M. Paques

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.