Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rougeole chez la femme enceinte : mise au point - 25/04/12

Doi : 10.1016/j.jgyn.2012.01.008 
M. Guillet a, C. Vauloup-Fellous a, A.-G. Cordier b, L. Grangeot-Keros a, G. Benoist c, S. Nedellec b, A. Benachi b, F. Freymuth d, O. Picone b,
a Inserm U764, laboratoire de microbiologie – immunologie biologique, hôpital Antoine-Béclère, AP–HP, université Paris-Sud, 92141 Clamart, France 
b Service de gynécologie-obstétrique, hôpital Antoine-Béclère, AP–HP, université Paris-Sud, 157, rue de la Porte-de-Trivaux, 92141 Clamart cedex, France 
c Service de gynécologie-obstétrique, CHU de Caen, 14033 Caen, France 
d Laboratoire de virologie, centre national de référence de la rougeole et des paramyxoviridae, CHU de Caen, 14033 Caen, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Alors que la rougeole est généralement considérée comme une maladie virale bénigne de l’enfance, de nombreuses personnes peuvent être affectées, quel que soit leur âge. Cependant des formes graves, respiratoires et neurologiques sont possibles, le plus souvent avant cinq ans et après 20ans. La rougeole congénitale qui se manifeste par une éruption dans les dix premiers jours de vie du nouveau-né peut être particulièrement dramatique. L’incidence de la rougeole dans le monde a considérablement diminué depuis l’introduction des premiers vaccins à la fin des années 1960. En France, la vaccination contre la rougeole fut introduite dans le calendrier vaccinal en 1983. Depuis le début de l’année 2008, la France est confrontée à une épidémie de rougeole avec plus de 17 000 cas notifiés. L’épidémie actuelle touche particulièrement les très jeunes enfants et les jeunes adultes, donc potentiellement les femmes en âge de procréer. Celles-ci sont plus à risque de faire des complications en particulier des pneumonies. Pour la femme enceinte et/ou le fœtus, il n’y a pas de risque de malformations congénitales, mais un risque accru de fausse couche ou de naissance prématurée. En cas d’éruption proche du terme, les conséquences de la rougeole congénitale peuvent être graves. La prévention de la rougeole chez les femmes enceintes repose notamment sur l’amélioration de la couverture vaccinale, actuellement insuffisante pour éradiquer la circulation du virus. L’objectif de cette revue est de faire le point sur le virus de la rougeole, les dernières recommandations vaccinales, et également d’envisager des conduites à tenir en cas de contage ou de suspicion de rougeole chez une femme enceinte.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Although measles is usually considered a benign viral disease of childhood, people may be affected whatever their age with severe pneumologic or neurologic consequences are more frequent before 5 years old and after 20 years old. The consequences of a congenital measles, defined as a newborn eruption within 10 days after birth, can be dramatic. The incidence of measles has significantly decreased since first vaccines were introduced in the late 1960s. In France, active immunization for measles is proposed since 1983. Since the beginning of 2008, France has been experiencing a measles outbreak with more than 17,000 notified cases. The current measles outbreak affects more particularly very young children and young adults and, among these, pregnant women. Measles during pregnancy may be severe mainly due to pneumonia. Measles is associated with a risk of miscarriage and prematurity, but congenital anomalies have not been described. If rash occurs near term, the consequences of congenital measles could be severe. Prevention of measles in pregnant women is based on improving immunization coverage, currently insufficient to eradicate virus circulation. The aim of this review is to state on the latest data concerning measles virus, give latest vaccine recommendations, and also to suggest management of measles contact or measles infection during pregnancy.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Rougeole, Grossesse, Femme enceinte, Prise en charge

Keywords : Measles, Pregnancy, Pregnant women, Management


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 3

P. 209-218 - mai 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Loi Jardé : les recherches non-interventionnelles dans l’impasse ?
  • E. Azria, X. Deffieux, G. Levy, pour le Comité d’éthique de la recherche en obstétrique et gynécologie (CEROG) 1
| Article suivant Article suivant
  • Place de la chirurgie robotisée dans la prise en charge des cancers de l’endomètre : revue de la littérature
  • P. Capmas, A.-S. Bats, C. Bensaid, J. Bady, F. Lécuru

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.