Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge des hémorragies graves du post-partum après un accouchement par voie basse : étude en population dans 106 maternités françaises - 25/04/12

Doi : 10.1016/j.jgyn.2012.02.001 
C. Dupont a, , C. Deneux-Tharaux b, M. Cortet c, C. Colin d, S. Touzet d, M. Rabilloud c, J. Lansac e, T. Harvey f, V. Tessier f, C. Chauleur g, G. Pennehouat h, X. Morin i, M.-H. Bouvier-Colle b, R.-C. Rudigoz a
a Réseau périnatal Aurore (bâtiment F), EA 4128, hôpital de la Croix-Rousse, université Lyon-1, 103, boulevard de la Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 
b Inserm UMR S953 recherche épidémiologique en santé périnatale, santé des femmes et des enfants, UPMC Paris-6, 75014 Paris, France 
c CNRS, UMR 5558, laboratoire de biométrie et biologie évolutive, équipe biostatistique-santé, université Lyon-1, 69495 Pierre-Bénite, France 
d Pôle information médicale évaluation recherche médicale, EA 4128, hospices civils de Lyon, université Lyon-1, 69424 Lyon, France 
e Réseau périnatal de la région Centre, CHU de Tours, 37044 Tours, France 
f Réseau périnatal de Port-Royal-Saint-Vincent-de-Paul, 75014 Paris, France 
g Réseau périnatal Loire Nord Ardèche, CHU de Saint-Étienne, 42100 Saint-Étienne, France 
h Réseau périnatal des deux Savoie, centre hospitalier de Chambéry, 73011 Chambéry, France 
i Réseau périnatal Alpes Isère, CHU de Grenoble, 38700 Grenoble, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Objectifs

Décrire la prise en charge des hémorragies graves du post-partum (HPP) et sa conformité aux recommandations et identifier certains déterminants des soins non optimaux.

Patients et méthode

Étude de cohorte de 1379 patientes avec HPP grave par atonie après accouchement par voie basse dans 106 maternités françaises entre décembre 2004 et novembre 2006. L’HPP grave a été définie par : perte d’hémoglobinémie supérieure ou égale à 4g/dL et/ou perte de sang estimée supérieure ou égale à 1000mL et/ou hystérectomie d’hémostase et/ou transfert en service de réanimation pour HPP. La prise en charge a été comparée aux recommandations nationales. Les associations entre adéquation des soins et caractéristiques individuelles d’une part et des maternités d’autre part ont été étudiées par analyse bivariée puis régression logistique multivariée.

Résultats

Leur prise en charge n’était pas optimale dans 65,9 % des cas. Les éléments recommandés le moins souvent appliqués étaient l’administration en seconde ligne d’utérotonique et la transfusion de patientes avec un faible taux d’hémoglobine. Après ajustement sur les caractéristiques individuelles, les soins non/sub-optimaux étaient significativement plus fréquents dans les maternités publiques non universitaires (OR 2,62 [IC95 % 1,49–4,54]) et dans celles effectuant moins de 2000 accouchements annuels (OR 2,32 [IC95 % 1,49–3,57]) et où l’obstétricien n’était pas présent 24/24 (OR 1,96 [IC95 % : 1,26–3,03]).

Conclusions

Les pratiques de prise en charge de l’HPP grave peuvent être améliorées et varient selon les caractéristiques des maternités. Une approche qualitative permettrait d’identifier les facteurs individuels et organisationnels expliquant la non application des recommandations.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

Describe management of severe postpartum haemorrhages (PPH) and its compliance with national guidelines and identify determinants of non-optimal care.

Patients and method

Population-based cohort study of 1379 women with severe PPH due to uterine atony after vaginal delivery, conducted in 106 French maternity units between December 2004 and November 2006. Severe PPH was defined by a peripartum haemoglobin drop of 4g/dL or more, blood loss of 1000mL or more, hysterectomy, or transfer to intensive care for PPH. The frequency of each recommended procedure for the management of PPH was described. Associations between quality of care and both individual and institutional characteristics were assessed by univariate analysis and multivariate logistic regression.

Results

Management of severe PPH was not optimal in 65.9% of cases. The recommended components that were applied least often were administration of second line uterotonics, and transfusion of patients with a low haemoglobin. After adjustment for individual characteristics, the risk of either non- or suboptimal care was significantly higher in non-university public maternity units (aOR 2.62 [95% CI: 1.49–4.54]) compared with university hospital units, in units with fewer than 2000 annual deliveries (aOR 2.32 [95% CI: 1.49–3.57]), and in units without an obstetrician always present (aOR 1.96 [95% CI: 1.26–3.03]).

Conclusions

Management practices for severe PPH can be improved, to an extent that varies by component of care and type of hospital. A qualitative approach should help to identify the individual and organizational factors explaining why guidelines are not fully applied.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Hémorragie grave du post-partum, Conformité des pratiques, Évaluation de la prise en charge, Recommandation, Voie basse

Keywords : Severe postpartum haemorrhage, Quality of care, Assessment of practices, Guidelines, Vaginal delivery


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 3

P. 279-289 - mai 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Développement et validation d’indicateurs relatifs à la qualité de la prévention et de la prise en charge initiale des hémorragies du postpartum (programme COMPAQ-HPST)
  • Z. Messarat-Haddouche, H. Leleu, G. Nitenberg, M. Couralet, E. Minvielle, F. Goffinet
| Article suivant Article suivant
  • Hématome puerpéral pelvien : étude sur cinq années de suivi
  • L. Genre, F. Tanchoux, O. Parant

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.