Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Épidémiologie des traumatismes crâniens graves - 01/01/00

F.  Masson

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 9
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les traumatismes crâniens (TC) représentent une cause majeure de décès et de handicaps pour la population des adultes jeunes. L'étude de leur épidémiologie permet d'en mesurer l'aspect quantitatif en termes d'incidences et d'identifier des facteurs de risque pour mieux cibler les actions de prévention. L'incidence annuelle du total des TC hospitalisés dépend des régions, des époques et des méthodes de mesure. Elle est estimée entre 150 et 300 pour 100 000 habitants. Les principaux scores utilisés pour déterminer la gravité d'un TC sont le score de l'échelle de coma de Glasgow (GCS), l'Abbreviated Injury Scale (AIS), la durée de l'amnésie post-traumatique. Les caractéristiques de ces scores sont discutées. L'incidence des TC graves est dépendante du critère retenu : environ 25/100 000 habitants, pour les TC avec lésion intracérébrale, et 9/100 000 pour les TC les plus sévères avec un AIS = 5 avec coma. Les hommes sont plus touchés que les femmes (3/1), principalement les adultes jeunes. Les accidents de la circulation restent la cause principale dans presque tous les pays, dans une proportion croissante avec la gravité du TC. Les lésions associées sont fréquentes, source de séquelles, d'autant plus fréquentes que le TC est plus grave. La mortalité annuelle est d'environ 20 à 30/100 000. La létalité est très élevée chez les patients avec les atteintes les plus graves (50 % pour les AIS 5). Les facteurs de risque sont discutés. Les mesures préventives les plus efficaces sont celles visant à réduire les accidents de la circulation : limitation de vitesse, obligation du port du casque pour les motocyclistes, et de la ceinture pour les automobilistes. Les résultats des principales mesures sont rappelés.

Mots clés  : traumatisme crânien.

Abstract

Epidemiology of severe brain injuries.

Head injuries (HI) are one of the most common causes of death, morbidity and disabilities in young adults. Epidemiological studies allow a quantitative estimation in terms of incidence and a qualitative estimate for the identification of risk factors in specific populations. These estimates may enable appropriate prevention programs. Estimates of annual incidence rates depend on territories, periods and methodological tools. Annual rates for hospitalized patients are found between 150 and 300/100000 inhabitants. Severity of HI can be assessed by the Glasgow Coma Scale (GCS), the Abbreviated Injury Scale (AIS) or the Post-Traumatic Amnesia duration. Annual incidences of severe HI will depend on the selected score: around 25/100000 inhabitants for cerebral trauma with intracranial injuries, around 9/100000 for the most severe HI, with an AIS maximum of 5 with coma. The male: female ratio increases with degree of severity. Traffic accidents were the most frequent cause of HI. Many patients have associated injuries, worsening the outcome. Some risk factors are considered. Preventive measures are mainly conducted for traffic accidents, and include speed limit and regulations on helmet or seat belt use. Results of these mesures are analysed.

Mots clés  : head trauma.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 4

P. 261-269 - avril 2000 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.