Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Prise en charge préhospitalière du traumatisé crânien grave - 01/01/00

E.  Tentillier 1 ,  C.  Ammirati 2

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 7
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les modalités de prise en charge médicale préhospitalière doivent prendre en compte l'impact essentiel des facteurs d'agression cérébrale secondaire d'origine systémique sur le pronostic du traumatisé crânien (TC) grave. Le premier objectif de la réanimation préhospitalière est de lutter contre l'hypoxémie et l'hypercapnie. Ainsi, tout TC avec un score de Glasgow inférieur ou égal à 8 doit bénéficier d'une intubation endotrachéale et d'une ventilation contrôlée avec monitorage continu de la SpO2 et de la PETCO2. Il en est de même pour un TC modéré, avec aggravation neurologique (convulsions), ou associé à une détresse respiratoire, à des lésions thoracoabdominales ou faciales sévères. L'intubation est réalisée par la voie orotrachéale sous laryngoscopie directe, après une induction anesthésique en séquence rapide, et maintien du rachis cervical en position neutre. Pour l'induction anesthésique chez ces patients à risque (estomac plein, antécédents inconnus, état hémodynamique parfois précaire), l'étomidate est l'hypnotique le plus adapté et, à ce jour, le suxaméthonium reste le curare de référence. L'entretien d'une sédation s'effectue avec une association hypnotique-morphinique (fentanyl). Dans le même temps, le maintien d'une pression de perfusion cérébrale optimale est un objectif prioritaire. En effet, l'hypotension artérielle aggrave notablement l'ischémie cérébrale et justifie un remplissage vasculaire avec du soluté salé à 0,9 % et de l'hydroxyéthylamidon.

Mots clés  : traumatisme crânien ; score de Glasgow ; intubation trachéale ; Samu ; médecine d'urgence.

Abstract

Advanced prehospital emergency care of patients with severe head injuries.

Advanced prehospital emergency medical care of patients with a severe head injury must essentially focus on the impact of secondary cerebral insults of systemic origin on the outcome. The first objective of prehospital care is to prevent hypoxaemia and hypercapnia. Therefore, all patients with a Glasgow Coma Scale score equal to or lower than 8 must be treated with endotracheal intubation and controlled ventilation under continuous monitoring of SpO2 and PETCO2. Treatment is similar in head-injured patients with significant deterioration of consciousness level, seizures, respiratory distress, or severe facial and thoracoabdominal injuries. The endotracheal tube is inserted by the orotracheal route under direct laryngoscopy, after a rapid induction sequence of anaesthesia and immobilization of the cervical spine in neutral position. For the induction of anaesthesia in these high-risk patients (full stomach, unknown medical history, deteriorated haemodynamic status), etomidate and suxamethonium are the preferred agents. Sedation is maintained with an hypnotic-opioid association (fentanyl). Simultaneously, the main goal is the maintenance of an optimal cerebral perfusion pressure, as arterial hypotension severely worsens cerebral ischaemia. Volume loading is accomplished with 0.9% saline and hydroxyethyl starch.

Mots clés  : head injury ; Glasgow coma scale ; tracheal intubation ; prehospital emergency care.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 4

P. 275-281 - avril 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • De la lésion macroscopique à l'ischémie cellulaire
  • B. Bissonnette
| Article suivant Article suivant
  • Rôle de la régulation dans la prise en charge du traumatisé crânien grave
  • P. Poidevin, V. Van Laer, N. Assez, P. Mauriaucourt, A. Bourzat, P. Goldstein

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.