Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Lithiase biliaire du nourrisson, de l’enfant et de l’adolescent - 02/05/12

Doi : 10.1016/j.lpm.2011.09.018 
Dominique Debray 1, , Stéphanie Franchi-Abella 2, Sabine Irtan 3, Muriel Girard 1
1 AP–HP, CHU Necker-Enfants-Malades, pôle médicochirurgical, hépatologie pédiatrique, 75015 Paris, France 
2 AP–HP, CHU Bicêtre, radiologie pédiatrique, 94275 Le-Kremlin-Bicêtre, France 
3 AP–HP, CHU Necker-Enfants-Malades, pôle médicochirurgical, chirurgie pédiatrique, 75015 Paris, France 

Dominique Debray, Hôpital Necker-Enfants-Malades, clinique chirurgicale infantile, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris, France.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Key points

The prevalence of cholelithiasis is estimated within 0.13% and 2% of children under 19 years of age.

Pigment stones are the commonest type of gallstones in children, without recognizable predisposing factors in infants or secondary to a predisposing disease such as chronic hemolysis and ileal disease in children. In adolescents, idiopathic cholesterol gallstones accounts for the majority, such as in adults.

Gallbladder stones are found in 80 to 90% of cases and common bile duct stones in 10 to 20% of cases.

When common bile duct stones are found, a choledocal cyst with anomalous pancreatobiliary duct junction needs to be excluded. Magnetic resonance cholangiopancreatography should be performed in first line.

Cholecystectomy is not indicated for silent gallstones, except in children with a predisposing disease such as chronic hemolysis.

Treatment of common bile duct stones includes interventional radiologic, endoscopic or surgical procedures. Stone extraction may be performed at endoscopic retrograde cholangiopancreatography with or without sphincterotomy, combined with laparoscopic cholecystectomy. In children without a predisposing disease or no residual gallstones indicating a cholescystectomy, conservative management (percutaneous cholangiography with biliary drainage) may be proposed in specialised centers, especially for infants.

A hepaticojejunostomy is indicated in cases of choledocal cyst with anomalous pancreatobiliary duct junctions.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Points essentiels

La prévalence de la lithiase biliaire est estimée entre 0,13 % et 2 % des enfants âgés de moins de 19ans.

La lithiase biliaire est le plus souvent de nature pigmentaire, de cause indéterminée chez le nourrisson et secondaire à une maladie favorisante telle qu’une maladie hémolytique chronique et une maladie de l’iléon terminal chez l’enfant. Chez l’adolescent(e), la lithiase est le plus souvent de nature cholestérolique et idiopathique comme chez l’adulte.

La lithiase biliaire est de siège vésiculaire dans 80 à 90 % des cas et intéresse la voie biliaire principale dans 10 % à 20 % des cas.

Lorsque la lithiase biliaire intéresse le cholédoque, une dilatation congénitale (ou kyste) du cholédoque sur anomalie de jonction biliopancréatique doit être formellement exclue. La cholangiographie par résonance magnétique est l’examen à réaliser en première intention.

En l’absence de maladie favorisante telle qu’une maladie hémolytique chronique, l’abstention thérapeutique est recommandée pour une lithiase vésiculaire asymptomatique.

Le traitement de la lithiase de la voie biliaire principale fait appel à des méthodes radiologique, endoscopique ou chirurgicale. L’extraction de la lithiase de la voie biliaire principale (VBP) peut être réalisée au cours d’une cholangiographie rétrograde par voie endoscopique (CPRE) avec ou sans sphinctérotomie, combinée à la cholécystectomie cœlioscopique. En l’absence de maladie prédisposante sous-jacente et de calculs résiduels dans la vésicule biliaire indiquant une cholécystectomie, un traitement conservateur (par lavage percutané de la voie biliaire principale) peut être envisagé en centre spécialisé notamment chez le nourrisson.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 5

P. 466-473 - mai 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Fibromyalgie et psychiatrie : 35 ans plus tard… Quoi de neuf ?
  • Pierre A. Geoffroy, Ali Amad, Christine Gangloff, Pierre Thomas
| Article suivant Article suivant
  • Outils neuropsychologiques en pratique neurologique
  • Catherine Thomas-Antérion

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.