Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Dénutrition chez un patient atteint de spondylarthrite ankylosante de cause particulière : l’ankylose des articulations temporomandibulaires - 08/05/12

Doi : 10.1016/j.nupar.2011.11.001 
Asma Boujemaoui , Fatim Zehra El Mangad, Ahlam Belkhou, Selma El Hassani
Service de rhumatologie, CHU Mohamed VI, Marrakech, Maroc 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 3
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

La spondylarthrite ankylosante est un rhumatisme inflammatoire chronique touchant avec prédilection les structures axiales. Bien que l’articulation temporomandibulaire soit fréquemment touchée, son ankylose est rare. Nous rapportons le cas d’un patient souffrant d’une dénutrition secondaire à une ankylose des articulations temporomandibulaires au cours d’une spondylarthrite ankylosante.

Observation

Le malade, A.B., âgé de 21ans, était suivi depuis six ans pour une arthrite juvénile idiopathique qui a évolué en trois ans vers une spondylarthrite ankylosante. Depuis un an, l’évolution avait été marquée par la survenue d’une limitation de l’ouverture de la bouche, entravant l’alimentation orale devenue exclusivement liquide. Le patient a été hospitalisé en urgence dans un tableau de dénutrition sévère avec une perte de poids de 15kg en six mois. L’examen clinique a objectivé une limitation de l’ouverture de la bouche inférieure à 10mm avec impossibilité des mouvements de propulsion et de latéralité mandibulaire. La radiographie du bassin a montré une sacroiliite grade II bilatérale et le scanner des articulations temporomandibulaires une ankylose bilatérale. Le patient avait été précédemment traité par anti-inflammatoires non stéroïdiens et méthotrexate, mais la survenue d’une mycose cutanée diffuse avait nécessité l’arrêt de ce dernier. Une ostéolyse de l’ankylose temporomandibulaire a été programmée en chirurgie maxillofaciale et un traitement par biothérapie type infliximab envisagé après gestion de l’infection mycosique.

Conclusion

La prise en charge précoce des patients porteurs d’une spondylarthrite ankylosante devrait permettre de limiter le risque d’évolution vers l’ankylose des articulations temporomandibulaires et donc la survenue de tels cas de dénutrition.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Ankylosing spondylitis is a chronic inflammatory arthritis that predominantly affects axial structures. Although temporomandibular joints are commonly affected, the ankylosis is rare. Herein, we report the case of a patient suffering from undernutrition secondary to ankylosis of temporomandibular joints during ankylosing spondylitis.

Observation

The patient, 21 years old, had been followed since six years for juvenile idiopathic arthritis, identified three years ago as an ankylosing spondylitis. Since a year, the evolution had been marked by the occurrence of a limitation of mouth opening, impeding oral feeding, which became exclusively based on liquids. The patient was hospitalized in emergency for severe malnutrition with a weight loss of 15kg in six months. The clinical exam showed a limitation of mouth opening, less than 10mm, with impossibility of propulsive and lateral mandibular movements. Pelvic radiography showed a grade II sacroiliitis bilaterally and TDM a bilateral temporomandibular ankylosis. The patient had been previously treated with anti-inflammatory drugs and methotrexate, but the occurrence of diffuse cutaneous mycosis had required discontinuation of the latter. Osteolysis of the temporomandibular ankylosis was scheduled in the maxillofacial surgery service and treatment with biotherapy type infliximab considered after the fungal infection healing.

Conclusion

The early treatment of patients with ankylosing spondylitis should reduce the risk of progression to ankylosis of the temporomandibular joints and so the occurrence of such cases of malnutrition.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Ankylose des articulations temporomandibulaires, Spondylarthrite ankylosante, Dénutrition

Keywords : Ankylosis of the temporomandibular joints, Ankylosing spondylitis, Malnutrition


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 1

P. 22-24 - février 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Micronutriments et risque cardiovasculaire
  • Dominique Bonnefont-Rousselot
| Article suivant Article suivant
  • Référentiel de pratiques professionnelles : prise en charge nutritionnelle préopératoire, juin 2011
  • Georges Romero, Catherine Paugham-Burtz, Patrick Bachmann, Bruno Badinand

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.