Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Rearing of Fabrea salina Henneguy (Ciliophora, Heterotrichida) with three unicellular feeds - 15/02/08

Doi : 10.1016/j.crvi.2007.10.006 
Wassim Guermazi a, Jannet Elloumi a, Habib Ayadi a, Abderrahmen Bouain a, Lotfi Aleya b,
a Unité de recherche 00/UR/0907 « Écobiologie, planctonologie et microbiologie des écosystèmes marins », département des sciences de la Vie, faculté des sciences de Sfax, université de Sfax, route Soukra Km 3,5, BP 802, CP 3018 Sfax, Tunisie 
b Laboratoire de biologie environnementale, UsC INRA 3184, UMR CNRS 6565, université de Franche-Comté, 1, place Leclerc, 25030 Besançon cedex, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 8
Iconographies 5
Vidéos 0
Autres 0

Abstract

The growth rate of the ciliate Fabrea salina was studied in batch cultures in the presence of three feeds, tested separately from each other: the Prymnesiophyceae, Isochrysis galbana obtained from pure culture, the Chlorophyceae Dunaliella salina, and the commercially available yeast Saccharomyces cerevisiae. F. salina, and D. salina were harvested below the surface from the first evaporation pond and the crystallizer pond, respectively in multi-pond salterns (Sfax, Tunisia). The highest density of Fabrea was recorded with I. galbana (26 indml−1). However, the greatest length (243 μm) was recorded with Fabrea fed with D. salina. The lowest density, length and biovolume values were recorded with Fabrea fed with S. cerevisiae. The ANOVA test showed that density ( ,  ), length ( ,  ), and biovolume ( ,  ) of Fabrea fed with yeast were significantly different ( ) from those when Fabrea was fed with D. salina and I. galbana. The ciliate Fabrea encountered in the Sfax saltern (Tunisia) might be a valuable food source for Tunisian marine fish hatcheries. To cite this article: W. Guermazi et al., C. R. Biologies 331 (2008).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Lʼinfluence du régime alimentaire sur la croissance en culture dʼun cilié extrêmophile, Fabrea salina, a été étudiée en culture batch en utilisant trois nourritures différentes, constituées par une culture pure de la Prymnésiophycée, Isochrysis galbana, de la Chlorophycée Dunaliella salina et la levure disponible dans le commerce Saccharomyces cerevisiae. F. salina et D. salina ont été échantillonnées, respectivement, à partir dʼun bassin dʼévaporation et dʼun bassin de cristallisation dans la saline de Sfax (Tunisie). Les plus fortes densités de Fabrea sont obtenues avec I. galbana (26 indml−1). En revanche, les individus de grande taille (243 μm) sont observés dans le cas où Fabrea est nourri avec D. salina. Les plus faibles valeurs de densité, de taille et de biovolume sont observées avec Fabrea nourri de S. cerevisiae. Le test ANOVA indique que la densité ( ,  ) et la taille ( ,  ) de Fabrea nourri avec de la levure diffèrent significativement ( ) de celles de Fabrea nourri avec D. salina et I. galbana. Fabrea de la saline de Sfax pourrait être utilisé pour des applications aquacoles en raison de sa petite taille nʼexcédant pas 300 μm et de son court temps de génération. Pour citer cet article : W. Guermazi et al., C. R. Biologies 331 (2008).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Fabrea salina, Culture, Dynamic, Length, Biovolume

Mots-clés : Fabrea salina, Culture, Dynamique, Longueur, Biovolume


Plan


© 2007  Académie des sciences. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 331 - N° 1

P. 56-63 - janvier 2008 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Phenolic composition and biological activities of Tunisian Nigella sativa L. shoots and roots
  • Soumaya Bourgou, Riadh Ksouri, Amor Bellila, Ines Skandrani, Hanen Falleh, Brahim Marzouk
| Article suivant Article suivant
  • Bill and hyoid apparatus of pigeons (Columbidae) and sandgrouse (Pteroclididae): A common adaptation to vegetarian feeding?
  • Leonid P. Korzun, Christian Erard, Jean-Pierre Gasc, Felix J. Dzerzhinsky

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.