Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Améliorer la qualité des prescriptions et les indications de la nutrition parentérale à l’hôpital en impliquant les pharmaciens : une démarche d’évaluation des pratiques professionnelles à impact économique - 19/05/12

Doi : 10.1016/j.nupar.2012.03.006 
Jérôme Ployé a, b, Françoise Raffy a, b, Aurélie Malgras b, e, Nicolas Reibel b, c, Yannick Fuhrer b, c, Gilles Grosdidier b, c, Pierre Labrude d, Michèle Labrude a, b, Didier Quilliot b, e, , f
a Pharmacie centrale, CHU de Nancy, 54000 Nancy, France 
b CHU de Nancy, 54000 Nancy, France 
c Service de chirurgie et urgences, CHU de Nancy, 54000 Nancy, France 
d Faculté de pharmacie, 54000 Nancy, France 
e Unité transversale de nutrition (UTN), service de diabétologie, maladies métaboliques et nutrition, CHU de Nancy-Brabois, 54500 Vandœuvre-lès-Nancy, France 
f Comité de liaison alimentation nutrition, CHU de Nancy, Nancy, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs

Évaluer l’impact du renforcement du rôle du pharmacien, de la mise en place d’un support de prescription médicale accompagnée d’une formation, dont l’objectif est d’améliorer la prescription de la nutrition parentérale (NP), dans ses indications et dans sa qualité, en chirurgie digestive, en respectant les recommandations européennes et françaises.

Patients et méthodes

Étude prospective en deux volets d’un mois chacun, avec analyse des prescriptions de NP avant (groupe « Avant », n=34) et après (groupe « Après », n=20) la mise en place d’actions médico-pharmaceutiques.

Résultats

Les caractéristiques des patients ne sont pas différentes entre les deux groupes (l’âge moyen était de 60±18,1ans vs 66,6±14,1ans et l’indice de masse corporelle [IMC] était de 28,4±8,2kg/m2 vs 24,5±4,5kg/m2 dans les groupes « Avant » et « Après » respectivement). Nous avons observé : (1) une diminution significative de la fréquence des prescriptions de NP : 11,7 % des patients hospitalisés lors de la première période vs 6,9 % lors de la seconde (p<0,05) ; (2) une diminution de la NP par voie périphérique (23,5 % pour G « Avant » vs 5 % pour G « Après »), et une augmentation significative de la NP par voie veineuse centrale (41,2 % pour G « Avant » vs 90 % pour G « Après » ; p=0,0004) ; (3) 32,3 % des patients du G « Avant » ont reçu une supplémentation systématique complète contre 90 % des patients du G « Après » (p=0,0002), témoignant de l’amélioration de la qualité des prescriptions ; (4) une économie de 39 % concernant le poste de dépenses des produits de NP.

Conclusion

Cette étude montre l’impact sur la prescription en NP, de la mise en place d’une ordonnance nominative et d’une démarche qualité par les pharmaciens. Ces résultats justifient et prouvent l’efficacité des actions médico-pharmaceutiques entreprises. L’impact médico-économique de ces mesures devrait permettre de financer du temps pharmacien pour étendre ce mode de prescription et de suivi à l’ensemble des services du centre hospitalier universitaire (CHU).

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Objective

Measure the impact of setting up a support to medical prescriptions allowing the prescriber to precisely target the indications for parenteral nutrition (PN) in digestive surgery department, and following European and French recommendations on the matter. Measure how increasing pharmacist’s role impacts both the frequency and quality of prescriptions.

Patients and methods

A prospective study in two periods, each of one month, with analysis of the prescriptions for PN before (group “before”, n=34) and after (group “After”, n=20) the set-up of these medico-pharmaceutical actions.

Results

Patients characteristics were not significantly different in the two groups (mean age was 60±18.1years vs. 66.6±14.1years and mean Body Mass Index [BMI] was 28.4±8.2kg/m2 vs. 24.5±4.5kg/m2 in group Before and After respectively). We observed: (1) a significant decrease in the frequency of the PN prescriptions: 11.7% of the hospitalized patients during the first period vs. 6.9% during the second period (P<0.05); (2) a decrease in the peripheral PN (23.5% for G Before vs. 5% for G After), and a significant increase in the central PN (41.2% for G Before vs. 90% for G After; P=0.0004); (3) 32.3% of patients (G Before) systematically received a complete supplementation against 90% for G After (P=0.0002), signing the improvement in the quality of the prescriptions; (4) an economy of 39% was done due to these actions.

Conclusion

This study demonstrates the impact of setting up a nominative prescription and of a quality control check by the pharmacists on the PN prescription. These results justify and prove the efficiency of the medico-pharmaceutical actions undertaken. Both the medical as well the economical impact of these measures should allow the financing of “pharmacist-time” in order to extend such a PN prescription and follow-up mode to all services of the hospital.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Nutrition parentérale, Chirurgie digestive, Prescription nominative

Keywords : Parenteral nutrition, Digestive surgery, Nominative prescription


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 26 - N° 2

P. 59-64 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Étude observationnelle QALICO (étude qualitative de l’alimentation après chirurgie de l’obésité)
  • Brigitte Rochereau, Gilles Tachon
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation des pratiques professionnelles en nutrition parentérale chez l’adulte au centre hospitalier universitaire de Nantes
  • Ronan Thibault, Sylvie Jaccard, Dominique Navas, Brigitte Dessomme, Cécile Paillé, Leïla Moret, Dominique Darmaun

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.