Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Sensibilité à l'atracurium des muscles abdominaux latéraux - 01/01/00

K.  Kirov,  C.  Motamed,  X.  Combes,  P.  Duvaldestin,  G.  DhonneurCorrespondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : Étudier l'effet de l'atracurium sur l'activité électromyographique des muscles abdominaux latéraux et l'adducteur du pouce chez le sujet anesthésié.

Type d'étude : Étude prospective, comparative, ouverte.

Patients et méthodes : Seize patients de classe physique ASA 1 et 2, admis pour une chirurgie orthopédique périphérique réglée, prévue sous anesthésie générale. L'induction était effectuée par propofol/fentanyl et l'intubation après anesthésie locale de la glotte. L'anesthésie était entretenue par isoflurane/N2O/O2 avec réinjections de fentanyl. Des stimulations percutanées synchrones supra maximales en mode twitch simple (0,1 Hz) du nerf intercostal (9e-10e espace intercostal) sur la ligne axillaire postérieure et du nerf cubital au poignet étaient délivrées. Les réponses électromyographies étaient recueillies par des électrodes cutanées (dermatose D9-D10) en regard des muscles abdominaux latéraux et sur l'éminence thénar. Après un bolus d'atracurium (0,5 mg·kg-1) les paramètres étudiés étaient l'intensité du bloc maximal (Emax), le délai d'obtention du bloc maximum (Délai) et les temps de récupération de 5, 10, 25, 50, 75 et 100 % de la réponse musculaire contrôle (T5, T10, T25, T50, T75 et T100).

Résultats : La dose de 0,5 mg·kg-1 d'atracurium a entraîné un bloc complet des deux muscles étudiés. Le délai d'obtention d'Emax était plus court (136 ± 4 s versus 205 ± 29 s) et la décurarisation plus rapide au niveau des muscles abdominaux, T5, T10, T25, T50, T75 et T100 étaient significativement (p < 0,05) plus courts qu'au niveau de l'adducteur du pouce.

Conclusion : Les muscles abdominaux latéraux se curarisent et récupèrent plus rapidement que l'adducteur du pouce.

Mots clés  : adducteur du pouce ; atracurium ; curare non dépolarisant ; électromyographie ; monitorage ; muscles abdominaux.

Abstract

Objective: To study the effect of atracurium on the electromyographic activity of the lateral abdominal muscles and adductor pollicis in anaesthetized subjects.

Study design: Prospective, comparative, open study.

Patients and methods: Sixteen patients, ASA physical status 1 or 2, undergoing elective orthopaedic surgery under general anaesthesia were studied. Anaesthesia was induced with propofol/fentanyl and orotracheal intubation performed after glottic local anaesthesia without using muscle relaxant. Anaesthesia was maintained with isoflurane/nitrous oxide/oxygen and fentanyl reinjections. Supramaximal percutaneous stimulations in a simple twitch mode (0.1 Hz) were applied at the 9th-10th intercostal nerve on the posterior axillary line and at the ulnar nerve at the wrist. The electromyographic responses were enregistered using skin surface electrodes, placed on the D9-D10 dermatome in regard of the lateral abdominal muscles and of the thenar muscles. After a single bolus dose of atracurium 0.5 mg·kg-1, the following parameters were studied : the maximum effect (Emax), the time for obtaining Emax (Delay) and the recovery time of 5,10, 25, 50,75 and 100% of the control neuromuscular response (T5, T10, T25, T50, T75, T100).

Results: The dose of 0.5 mg·kg-1 of atracurium induced 100% block in both lateral abdominal muscles and adductor pollicis. Lateral abdominal muscles blockade had faster onset (136 ± 4 s versus 205 ± 29 s) and shorter recovery, T5, T10, T25, T50, T75 and T100 were significantly (p < 0.05) shorter than at the adductor pollicis.

Conclusion: Lateral abdominal muscles blockade have faster onset and recovery than adductor pollicis.

Mots clés  : abdominal muscles ; adductor pollicis ; atracurium ; electromyography ; monitoring ; neuromuscular relaxants.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 10

P. 734-738 - décembre 2000 Retour au numéro

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.