Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Réaction anaphylactique à l'aprotinine : intérêt diagnostiquedes tests intradermiques - 01/01/00

C.  Pecquet 1 ,  J.E.  Autegarden 1 ,  S.  Kural-Menasche 2 ,  G.  Perez 2 ,  P.  Menasche 2 ,  M.J.  Sanson-LePors 3 ,  N.  Abuaf 4 ,  F.  Leynadier 1 Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Nous rapportons un accident anaphylactique survenu lors de l'injection d'une dose-test d'aprotinine chez un patient de 66 ans au cours d'un pontage coronarien, sans administration préalable. Les explorations allergologiques, réalisées six mois après la réaction, ont mis en évidence un prick-test négatif à l'aprotinine à des dilutions de 10-2 et 10-1, une positivité nette de l'intradermo-réaction à la dilution de 10-3. Les IgE spécifiques sériques sont à un titre élevé sur un sérum préopératoire et six mois après. Ces explorations allergologiques, qui n'ont pas entraîné de réactions secondaires, semblent moins à risques chez les patients devant recevoir de l'aprotinine que la réalisation d'une dose-test, mais elles demandent à être validées.

Mots clés  : anaphylaxie ; aprotinine ; diagnostic ; dose-test.

Abstract

A 66-year-old patient, undergoing heart surgery, developped an anaphylactic reaction following the first administration of a test-dose of aprotinin. Skin tests were performed six months later. Prick-tests with 10-2 and 10-1 aprotinin dilutions were negative but intradermal reaction with a 10-3 dilution was clearly positive. The level of aprotinin specific IgE was high, both in the serum obtained before surgery and in the one sampled on the day of the testing. As no reaction was observed during the tests, skin-testing and specific IgE appear to be an interesting alternative to a potentially dangerous test-dose, but they both need further evaluation.

Mots clés  : anaphylaxis ; aprotinin ; diagnosis ; test-dose.

Plan



© 2000  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 19 - N° 10

P. 755-757 - décembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement par le danaparoïde de sodium au cours de la grossesse chez une patiente présentant une allergie cutanée aux héparinesde bas poids moléculaire
  • L. de Saint-Blanquat, L. Simon, M.F. Toubas, J. Hamza
| Article suivant Article suivant
  • À propos d'un cas d'intoxication aiguë par injection intraveineusedirecte de pétrole
  • A.R. Aguémon, A.T. Diallo, O. Biaou, D. Atchadé

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.