Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Facteurs associés à l'opposition au don d'organes en France entre 1996 et 1999 - 01/01/01

V.  Demiguel 1 * ,  C.  Boileau 2 ,  S.  Cohen 1 ,  D.  Noury 1 ,  F.  Bonnet 3 ,  P.  Tuppin 1 * *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 7
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : Il existe une pénurie importante de greffons en France et, chaque année, environ 30 % des donneurs recensés ne sont pas prélevés du fait d'une opposition de l'entourage ou du défunt. Cette étude a porté sur les donneurs non prélevés suite à une opposition, de façon à préciser les facteurs associés à l'opposition.

Type d'étude : Étude rétrospective.

Patients : Les donneurs recensés et signalés à l'Établissement français des greffes (EFG) entre 1996 et 1999 ont été inclus, excepté ceux présentant une contre-indication au prélèvement ou non prélevés pour des obstacles logistiques, soit 5 911 donneurs.

Méthodes : Les données analysées ont été celles saisies en routine dans la base cristal de l'EFG. Les facteurs significativement associés à l'opposition ont tout d'abord été recherchés. Ils ont ensuite été inclus dans un modèle logistique avec une procédure pas à pas afin d'identifier ceux indépendamment et significativement associés à l'opposition.

Résultats : En analyse univariée, les facteurs significativement associés à l'opposition étaient : un âge < 13 ans ou > 60 ans, un décès lié à un accident vasculaire cérébral (AVC), le suicide, le recensement dans un centre hospitalier universitaire, et dans une autre inter-région que le Centre-Est de la France. L'année de prélèvement et une faible activité de recensement de donneurs n'étaient pas associées à l'opposition. Les facteurs indépendamment et significativement associés à l'opposition étaient l'âge > 60 ans odds-ratio (OR) =1,2) ou l'âge < 13 ans (OR=1,5), le décès par AVC (OR=1,2), le décès suite à une méningite ou une tumeur cérébrale primitive (OR=1,4), le suicide (OR=0,5) et l'inter-région de prélèvement.

Conclusions : Les facteurs identifiés devraient être utilisés lors de l'identification et de la prise en charge des donneurs potentiels mais aussi confrontés à des facteurs qualitatifs tels que le déroulement des entretiens.

Mots clés  : don d'organes ; facteurs de risque ; opposition.

Abstract

Objective: The demand for organ transplantation exceeds organ donation in France and refusal to organ donation remains close to 30%. This study analysed risk factors associated with refusal of organ donation.

Study design: Retrospective study.

Patients: All potential organ donors registered by the French transplantation agency between 1996 and 1999 were included, excepted those with a contraindication to organ procurement or a logistic problem : 5,911 donors were included.

Methods: Data analysed were those collected routinely on the French database. A logistic model was used to identify statistically significant factors and a stepwise procedure was performed to identify independent factors linked with refusal.

Results: In univariate analysis, age > 60 years and age < 13 years, stroke, lack of suicide, localisation in an university hospital and in others regions than the Centre-East of France were associated with a higher refusal rate. Year of harvesting, low level of organ procurement activity were not associated with refusal. In multivariate analysis, factors independently associated with refusal were age > 60 years Odds-Ratio (OR) =1.2) or age < 13 years (OR=1.5), stroke (OR=1.2), meningitis and cranial tumour (OR=1.4), suicide (OR=0.5) and others French regions than Centre-East.

Conclusion: The risk factors described should be taking into account when family's members are approached for donation. They represent the interactions between the history of the donors, harvesting organisation, and socio-cultural factors.

Mots clés  : organ donation ; refusal ; risk factors.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 10

P. 826-832 - décembre 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitements devenus vains en réanimation : points d'ancrage
  • G. Boulard, A. Lienhart
| Article suivant Article suivant
  • La mesure de la température corporelle par thermomètre tympanique infrarouge est-elle reproductible ?
  • L.M. Joly, B. Giraudeau, M. Monchi, A.M. Oswald

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.