Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

La chirurgie fonctionnelle de l'épilepsie - 01/01/01

B.  Devaux 1 * ,  F.  Chassoux 1 ,  E.  Landré 1 ,  B.  Turak 1 ,  B.  Merlaud 2 ,  A.M.  Oswald 2 ,  L.M.  Joly 2 ,  J.L.  Raggueneau 2 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Née à la fin du siècle dernier, la chirurgie de l'épilepsie s'adresse aux épilepsies partielles résistantes au traitement médical. La chirurgie curative est fondée sur la résection d'une région ou d'une lésion cérébrale épileptogène, site d'origine des décharges paroxystiques responsables des crises d'épilepsie. Les interventions palliatives comprennent les techniques de section des voies de propagation des crises (callosotomie, transections sous-piales multiples) et celles de stimulation chronique (stimulation du nerf pneumogastrique).

La chirurgie est la dernière étape d'un bilan préchirurgical en milieu spécialisé destiné à identifier cette zone épileptogène : enquête clinique, enregistrements EEG-vidéo, imagerie par IRM morphologique et fonctionnelle, PET-scan et, dans les cas difficiles, enregistrement EEG de profondeur par électrodes intracérébrales (SEEG). Dans l'épilepsie temporale interne, la plus fréquente, associée dans la plupart des cas à une sclérose hippocampique, l'exérèse de cette région donne d'excellents résultats : 60 à 90 % de patients sans crise après l'intervention. Dans l'épilepsie extratemporale, les résultats d'ensemble sont moins bons (40 à 60 % de patients sans crise). Les résultats de la chirurgie sont meilleurs lorsque l'épilepsie chronique est associée à une lésion visible en imagerie, le plus souvent tumorale, qu'en cas d'épilepsie cryptogénique. Les tumeurs les plus fréquemment rencontrées dans l'épilepsie partielle chronique sont les tumeurs dysembryoplasiques neuroépithéliales (DNET), bénignes au plan carcinologique. Les résultats des interventions palliatives sont plus variables et dépendent avant tout de l'étiologie de l'épilepsie.

Mots clés  : cortectomie ; épilepsie partielle ; neurochirurgie fonctionnelle.

Abstract

Introduced at the end of the last century, epilepsy surgery is indicated in patients with intractable partial seizures and based on the resection of the epileptogenic cerebral tissue from which ictal discharges originate. Palliative procedures include seizure spread pathways interruption (callosotomy, multiple subpial transections) and chronic stimulation of the vagus nerve. Complete preoperative investigations including seizure observation, clinical tests, video-EEG, MRI and functional MRI, and PET-scan are performed in order to identify the epileptogenic zone. In difficult cases, invasive seizure monitoring through depth electrode implantation (SEEG) is performed. Resections for temporal lobe seizures are associated with favorable outcome : 60 to 90 % of patients will be seizure-free after surgery. A less favorable outcome is observed after extra-temporal resections : 40 to 60 % seizure-free patients. A better outcome is observed after surgery for epilepsy associated with an image-defined lesion, most often a tumor, rather than for cryptogenic epilepsy. Tumors associated with chronic partial epilepsy are indolent, most of them are dysembryoplastic neuroepithelial tumors (DNET). Outcome after palliative procedures are more variable, depending on the etiology of epilepsy.

Mots clés  : corticectomy ; functional neurosurgery ; partial epilepsy.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 2

P. 137-144 - février 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les explorations neuro-fonctionnelles dans une stratégie préchirurgicale des épilepsies partielles
  • P. Ryvlin, F. Mauguière
| Article suivant Article suivant
  • Anesthésie pour la chirurgie de l'épilepsie
  • J.P. Mustaki, J.G. Villemure, P. Ravussin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.