Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Incontinence urinaire et obésité - 01/06/12

Doi : 10.1016/j.jgyn.2012.02.007 
G. Legendre a, , b , X. Fritel b, c, P. Capmas a, A.-G. Pourcelot a, H. Fernandez a, b
a Service de gynécologie-obstétrique, hôpital de Bicêtre, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 94270 Le Kremlin-Bicêtre, France 
b Inserm U1018, service d’épidémiologie, démographie et sciences sociales, 94276 Le Kremlin-Bicêtre, France 
c Service de gynécologie-obstétrique, CHU de Poitiers, 86021 Poitiers, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

L’obésité, définie comme un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 30kg/m2, favorise les troubles de la statique pelvienne à type d’incontinence urinaire (IU) et de prolapsus génitaux. Les données issues des études de cohorte retrouvent une relation entre un IMC élevé et l’apparition d’une IU. Cette association semble prépondérante pour l’IU mixte et l’IU d’effort (IUE). Pour l’IU par urgenturie et l’hyperactivité vésicale, l’analyse de la littérature retrouve une association plus faible. Le poids apparaît donc comme le seul facteur de risque réellement modifiable. Ainsi, la perte de poids par un régime hypocalorique associée à la rééducation périnéale est à proposer en première ligne chez la patiente obèse souffrant d’IU. La place de la chirurgie bariatrique peut être discutée chez la patiente obèse majeure, même si la balance bénéfice/risque doit être pesée du fait d’une morbidité importante de cette chirurgie. Les résultats des bandelettes sous-urétrales (par voie rétro-pubienne ou transobturatrice) chez les patientes obèses semblent équivalents à ceux obtenus chez les patientes de poids normal. Les données concernant les complications per- et postopératoires des bandelettes sous-urétrales sont rassurantes.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Obesity, defined as a body mass index (BMI) more than or equal to 30kg/m2, promotes pelvic floor disorders such as urinary incontinence (UI) and genital prolapse. Datas from cohort studies found an association between high BMI and the onset of UI. This association seems to be predominant with for mixed UI and stress UI. For the urge UI and overactive bladder syndrome, the analysis of the literature found a weaker association. The weight is therefore the only modifiable risk factor. Thus, the weight loss by a hypocaloric diet associated with pelvic floor muscle training should be the front line treatment in the obese patient suffering from UI. Bariatric surgery can be discussed in the most obese patient, even if the risk/benefit balance should be weighed because of significant morbidity of this surgery. The results of sub urethral sling (by retropubic tension-free vaginal tape or transobturator sling) in obese patients appear to be equivalent to those obtained in patients of normal weight. Datas on per- and postoperative complications for suburethral slings are reassuring.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Incontinence urinaire, Incontinence urinaire d’effort, Urgenturie, Obésité, Chirurgie bariatrique, Bandelettes sous-urétrales

Keywords : Urinary incontinence, Stress urinary incontinence, Urge urinary incontinence, Obesity, Bariatric surgery, Sub urethral sling


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 4

P. 318-323 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Physiopathologie des prééclampsies : quelques données récentes
  • A. Fournié
| Article suivant Article suivant
  • Trends in perinatal health in France from 1995 to 2010. Results from the French National Perinatal Surveys
  • B. Blondel, N. Lelong, M. Kermarrec, F. Goffinet, The National Coordination Group of the National Perinatal Surveys 1

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.