Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation des sites implantables en cancérologie médicale en Tunisie. Étude prospective à propos de 205 cas - 01/01/01

H.  Boussen 1 * ,  M.  Mtaallah 2 ,  T.  Dhiab 2 ,  S.  Khalfallah 1 ,  G.  Jerbi 2 ,  M.  Hechiche 2 ,  A.  Mezlini 1 ,  K.  Rahal 2 ,  F.  Ben Ayed 1 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif : Évaluer notre expérience à l'institut Salah Azaïz concernant la pose et le maniement des sites implantables en cancérologie médicale.

Patients et méthodes : De janvier 1992 à juin 2000, nous avons indiqué la pose de 208 voies veineuses centrales (VVC) par voie sous-clavière avec site d'injection sous-cutané chez 179 patients adultes (118F/61H) et 26 enfants (14F/12G) dont l'âge moyen était de 37 ans (7 mois à 72 ans). Les indications étaient essentiellement celles d'une chimiothérapie de longue durée ou en perfusion continue ou vésicante pour métastases ou récidives de tumeurs du sein (93/179), cancer digestif (42/179) ou cancer pédiatrique (26 cas).

Résultats : En dehors de trois échecs initiaux, 205 SI ont été posés chez 202 patients (double chez trois d'entre eux). La veine sous-clavière a été ponctionnée par voie percutanée sus-claviculaire (voie de Yoffa) dans 156/205 cas et sous-claviculaire (voie d'Aubaniac) dans 32 cas, du côté gauche dans 153 cas et droit dans 52 cas. La conversion en jugulaire interne a été effectuée chez 17 patients. Les incidents initiaux ont consisté en six ponctions artérielles (2,9 %), trois pneumothorax (1,5 %) et une migration de cathéter dans l'artère pulmonaire droite. La durée médiane de maintien du matériel était de 210 jours pour les adultes (3 à 1460 j) et de 185 jours pour les enfants (3 à 1100 j). La durée d'implantation a été de 49 200 site-jours. Nous avons procédé à l'explantation de 17 sites (8 %), pour infection (huit cas), ulcération cutanée (huit cas) ou extravasation d'actinomycine D (un cas), six cas (2,9 %) de thromboses veineuses sus-claviculaires et jugulaires ont été traités par anticoagulants et attitude conservatrice du site. Actuellement, 58 patients sont vivants avec leur site en place.

Conclusion : L'utilisation des cathéters veineux centraux reliés à un site implantable permet en général un maintien prolongé du matériel améliorant ainsi le confort du patient et de l'équipe soignante. Le prix élevé de ce matériel est amorti après une utilisation fréquente et prolongée.

Mots clés  : oncologie ; sites implantables.

Abstract

Objective: To evaluate the insertion and use of implantable central venous accesses in medical oncology at the Institute Salah Azaïz.

Methods: From January 1992 to June 2000, 205 patients including 179 adults (118F/61M) and 26 children aged 7 months to 72 years (mean 37 years) required the insertion of an implantable port (IP). Tumoral pathology was dominated by metastatic breast carcinoma (93/179), digestive cancer (42/179) and paediatric cancer (26 cases) .

Results: Excluding 3 initial failures, we inserted 205 IP for 202 patients. The supraclavicular anatomic way (Yoffa) was used in 156/205 cases and the subclavicular (Aubaniac) for the resting 32 cases with a jugular conversion in 17 cases. Initial complications were represented by 6 arterial puncture (2,9 %), 3 pneumothorax (1,5 %) and 1 catheter migration in the right pulmonary artery. Median life duration of the material was 210 days (3 to 1460 days) for adults and 185 days (3 to 1460 ays) for children. Mean life duration for the 205 IP was 240 days ± 239 (3 to 1460 days) with a total of 49200 IP-days. We explanted 17 IP for infection (8 cases), cutaneous ulceration (8 cases) and actinomycin extravasation (1 case) . We observed 6 cases (2.9 %) of subclavian and jugular thrombosis treated by anticoagulants and conservation management of the port. Presently, 58 patients are alive with IP in place.

Conclusion: Implantable ports represent a useful option in medical oncology for patients treated with prolonged chemotherapy and adjuvant treatments such as antibiotics, transfusion. This method allows a good comfort for the patients and also the treating team but requires a prealable training for the nursing team.

Mots clés  : implantable devices ; oncology.

Plan



© 2001  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 20 - N° 6

P. 509-513 - juin 2001 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Frontières de l'AMM et impasse thérapeutique
  • C.M. Samama
| Article suivant Article suivant
  • Hémophagocytose au cours des défaillances polyviscérales : implication du M-CSF ou réactivation virale ?
  • B. François, F. Trimoreau, A. Desachy, A. Besse, S. Rangez, V. Praloran, P. Vignon

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.