Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

L’adjonction d’un traitement anti-épileptique réduit le risque de mort soudaine inattendue dans l’épilepsie réfractaire : Une méta-analyse des essais randomisés en double aveugle contre placebo - 19/06/12

Doi : 10.1016/S0035-3787(12)70023-1 
P. Ryvlin a, M. Cucherat b, S. Rheims a
a Service de Neurologie Fonctionnelle et d’Epileptologie, Institut Des Epilepsies de l’Enfant et de l’adolescent (IDEE), Hospices Civils de Lyon, et Translational and Integrative Group in Epilepsy Research, Centre de Recherche en Neurosciences de Lyon, INSERM U1028 ; CNRS UMR5292 ; France 
b Service de Pharmacologie Clinique, Hospices Civils de Lyon et University Lyon 1, France 

Résumé

Rationnel

Les morts soudaines inattendues dans l’épilepsie (SUDEP) représentent la principale cause de décès chez les adultes jeunes souffrant d’épilepsie réfractaire, avec un taux annuel de 4/1 000, et une incidence cumulée à 40 ans de plus de 12 % lorsque l’épilepsie a débuté dans l’enfance. A ce jour, aucune méthode de prévention des SUDEP n’a fait l’objet d’étude contrôlée. En revanche, de très nombreux essais cliniques ont testé l’efficacité de traitement antiépileptique (AE) sur les crises d’épilepsie dans le cadre d’études contrôlées, randomisées en double aveugle contre placebo, dans l’épilepsie réfractaire. Nous avons émis l’hypothèse que la mise en commun de ces données pourrait permettre d’évaluer l’impact de l’ajout d’un AE sur le risque de SUDEP, en comparaison du placebo.

Méthode

Une recherche de tous les études randomisées en double aveugle contre placebo menées dans l’épilepsie réfractaire de l’adulte de 1960 à 2011 a été effectuée à partir des bases de données électroniques pertinentes. Le nombre et les causes décès ont été relevés pour les groupes recevant le placebo ou traitement actif, en distinguant les médicaments et dosages ayant fait ou non la preuve de leur efficacité anti-épileptique (AE efficace versus non-efficace). L’analyse primaire a comparé le taux de SUDEP définie ou probable dans le groupe “AE efficace” en comparaison du groupe placebo par la méthode exacte de Mantel-Haenszel avec exclusion des essais sans évènement.

Résultats

Trente trois décès, incluant 18 SUDEP définie/probable et 2 SUDEP possible, ont été identifiées au sein des 112 essais sélectionnés. La fréquence des SUDEP définie/probable, ainsi que de toutes les SUDEP, et de toutes les causes de décès, était significativement moindre dans le groupe « AE effiace » par rapport au groupe placebo, avec respectivement, des odds ratio (IC 95 %) de 0,17 (0,05–0,57, p=0,0046), 0,17 (0,05–0,57, p=0,0046) et 0,37 (0,17–0,81, p=0,0131). Ces differences persistaient pour les analyses de sensibilité incluant les patients du groupe “AE non efficace” dans l’un ou l’autre des deux autres groupes. L’incidence des SUDEP définie/probable (IC 95 %) pour 1000 personne-années était de : 0,9 (0,2–2,7) chez les patients du groupe « AE efficace », et de 6,9 (3,8–11,6) pour ceux ayant reçu du placebo.

Conclusion

Il s’agit de la première étude contrôlée démontrant qu’une intervention peut diminuer de manière significative le risque de SUDEP. L’ajout d’un traitement anti-épileptique à dose efficace réduit ainsi d’un facteur supérieur à 7 le risque de SUDEP définie/probable en comparaison du placebo. Ce résultat incite à une révision plus active du traitement anti-épileptique des patients souffrant de crises pharmaco-résistantes.

Ce travail vient d’être accepté pour publication dans le Lancet Neurology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 168 - N° S1

P. S5 - janvier 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Immunothérapie et Accident Vasculaire Cérébraux : Un nouvel espoir de traitement
  • R. Macrez, G. Defer, D. Vivien, C. Ali
| Article suivant Article suivant
  • Remote Control : The Early Extracerebral Phase of MS Plaque Development
  • H. Wekerle

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Déjà abonné à cette revue ?

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.