Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Uveal metastasis revealing lung cancer - 19/06/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2011.12.005 
L. Meziani a, , N. Cassoux a, L.L. Le Rouic a, C.L. Gabriel a, R. Dendale b, X. Sastre c, D. Catherine d, A. Livartowski d, C. Plancher e, B. Asselain e, L. Desjardins a
a Service d’ophtalmologie, institut Curie, 26, rue d’Ulm-Paris, 75005 Paris, France 
b Service de radiothérapie, institut Curie, 26, rue d’Ulm-Paris, 75005 Paris, France 
c Service de biologie des tumeurs, institut Curie, 26, rue d’Ulm-Paris, 75005 Paris, France 
d Service de pneumologie, institut Curie, 26, rue d’Ulm-Paris, 75005 Paris, France 
e Service de biostatistique, institut Curie, 26, rue d’Ulm-Paris, 75005 Paris, France 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

Uveal metastases (UM) are the most common intraocular malignancies and can be the first manifestation of a disseminated disease. The purpose of this study is to determine the frequency with which uveal metastasis results in a diagnosis of lung cancer, to describe the clinical characteristics of patients with lung cancer metastatic to the uvea, as well as diagnostic difficulties that may be encountered.

Patients and methods

We carried out a single-center retrospective study of the medical records of all patients who presented with a UM between 1999 and 2010 at the institut Curie in Paris. From these patients, we retrospectively studied UM secondary to lung cancer. A work-up including thoracic-abdominal-pelvic CT was performed for each patient in whom the primary source of choroidal metastasis was unknown.

Results

Of 109 patients presenting with UM, 43 were diagnosed with primary lung cancer (39.4%). Of those 43 patients, the UM was observed prior to the lung cancer in 31 patients (72.1%). Demographic data included 61% male and 39% female, mean age 59.1 years (range: 31–78), and mean life expectancy after diagnosis of UM was 7.5 months (range: 0.7–29). Other metastatic sites were associated with UM in 90.7% of the patients. In all, 90.7% of the patients presented with blurred vision, and 25.6% with pain or inflammation. UM were located within the choroid for 39 patients (90.7%), the iris for three patients (7.3%) and the vitreous for one patient. Seventy percent of patients had a solitary lesion, 76.7% had unilateral involvement, and 23.3% of cases were bilateral. Mean thickness on B-scan ultrasonography was 3.61mm (range: 1–8.5mm). In all, 81.4% of UM were unpigmented, while 18.6% showed pigment mottling. In all, 20.9% of patients were referred with the diagnosis of choroidal melanoma from their regular ophthalmologist, and three of the 43 patients (6.9%) were initially misdiagnosed and treated for melanoma at Curie. Chest X-ray was unremarkable in 18.9% of patients.

Conclusion

UM is often the first manifestation of disseminated disease and requires a search for the primary tumor, in particular lung cancer. Standard chest X-ray cannot rule out the diagnosis. Metastases may be solitary with heterogenous pigmentation, and the differential diagnosis from uveal melanoma may be difficult, requiring the expertise of a referral center.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Introduction

L’objectif de l’étude est de déterminer dans quelle proportion la découverte d’une métastase uvéale est révélatrice d’un cancer du poumon et de décrire les caractéristiques cliniques des patients atteints de cancer du poumon métastatique à l’uvée et les difficultés diagnostiques pouvant être rencontrées.

Patients et méthodes

Nous avons réalisé une étude rétrospective, monocentrique, sur les dossiers médicaux des patients ayant eu des métastases uvéales de 1999 à 2010. Les patients présentant une tumeur choroïdienne suspecte ont bénéficié d’un scanner thoraco-abdomino-pelvien.

Résultats

Sur 109 patients atteints de lésions métastatiques uvéales, 43 patients avaient un primitif pulmonaire (39,4 %). Parmi ces patients, le diagnostic de la lésion uvéale a permis de révéler le cancer primitif chez 31 patients soit dans 72,1 % des cas. La population était composée de 61 % d’homme et 39 % de femme, l’âge moyen au diagnostic était de 59,1ans ; la durée moyenne de survie après diagnostic de métastase uvéale de cancer du poumon a été de 7,5 mois. Dans 90,7 % des cas les métastases choroïdiennes étaient associées à d’autres localisations métastatiques. La plupart des patients ont consulté pour une baisse d’acuité visuelle. Les lésions étaient choroïdiennes dans 90,7 % des cas, iriennes dans 7,31 %. Elles étaient uniques dans 70 % des cas et bilatérales dans 23,3 % des cas. Elles avaient une épaisseur moyenne de 3,61mm en échographie mode B. Elles étaient totalement achromes dans 81,4 % des cas mais dans 18,6 % des cas elles avaient des remaniements pigmentaires de surface pouvant orienter à tort vers un mélanome. Au total, 20,9 % des patients étaient adressés pour suspicion de mélanome et trois patients sur 43 (6,9 %) ont été traités pour un mélanome. La radiographie de thorax n’a pas révélé de lésion suspecte dans 18,9 % des cas.

Conclusion

La découverte d’une lésion choroïdienne évocatrice de métastase peut révéler un cancer disséminé et nécessite la recherche de la tumeur primitive, en particulier pulmonaire. Une radiographie standard normale ne permet pas d’éliminer le diagnostic. Des remaniements pigmentaires de surface peuvent orienter à tort vers un mélanome.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Choroidal, Uveal, Metastasis, Metastases, Lung, Pulmonary, Cancer, Revealing, First manifestation

Mots clés : Uvéale, Choroïdienne, Métastase, Cancer, Poumon, Révélatrice


Plan


 This study has been presented at the 117th meeting of the French Ophthalmology Society in May 2011.


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 6

P. 420-425 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Efficacy of 0.18% hypotonic sodium hyaluronate ophthalmic solution in the treatment of signs and symptoms of dry eye disease
  • V. Baeyens, A. Bron, C. Baudouin, the Vismed/Hylovis Study Group 1
| Article suivant Article suivant
  • Une cause rare d’occlusion de la veine centrale de la rétine chez le sujet jeune dans un contexte traumatique
  • D.A. Mouinga Abayi, J.-M. Giraud, J.-R. Fenolland, F. El Asri, D. Sendon, F. May, J.-P. Renard

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.