Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Tomographie par cohérence optique (OCT) en neuro-ophtalmologie - 19/06/12

Doi : 10.1016/j.jfo.2012.02.002 
T. Garcia, A. Tourbah, É. Setrouk, A. Ducasse, C. Arndt
Service d’ophtalmologie, hôpital Robert-Debré, CHU de Reims, avenue du Général-Koenig, 51092 Reims cedex, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

Introduction

La tomographie par cohérence optique (OCT) représente un outil potentiel dans le diagnostic et le suivi des maladies du nerf optique et des voies visuelles antérieures prégéniculées. Elle permet une analyse quantitative, objective et reproductible de l’épaisseur moyenne de la couche des fibres ganglionnaires péripapillaires. L’utilité de l’OCT en pratique neuro-ophtalmologique a été évaluée à travers une revue de la littérature.

Matériels et méthodes

Une analyse des différentes applications cliniques de la mesure de l’épaisseur de la couche des fibres ganglionnaires (OCT par analyse temporelle) a été réalisée. La sélection des publications est basée sur le moteur de recherche PubMed avec les mots clés : « neuropathie optique », « épaisseur des fibres ganglionnaires rétiniennes », « OCT ». Les publications concernant la neuropathie glaucomateuse ont été exclues de cette revue.

Résultats

Les atteintes des voies visuelles antérieures prégéniculées peuvent être classées dans deux catégories, selon l’évolution de l’épaisseur de la couche des fibres ganglionnaires péripapillaires : (I) une diminution progressive vers l’atrophie (ex. : névrites optiques, compression chiasmatique) ou (II) une augmentation initiale suivie d’une diminution soit (IIa) vers une normalisation (ex. : œdème papillaire de l’hypertension intracrânienne idiopathique) soit (IIb) vers l’atrophie (ex. : neuropathie optique ischémique antérieure, neuropathie optique héréditaire de Leber).

Discussion

Selon le type d’atteinte des voies visuelles antérieures, l’OCT apporte des données diagnostiques, évolutives et pronostiques. Comme en pathologie maculaire, l’OCT est devenu un outil de routine en neuro-ophtalmologie.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Introduction

Optical coherence tomography (OCT) is a potential tool for diagnosis and follow-up in diseases of the anterior visual pathway in that it provides a reproducible and reliable quantification of retinal nerve fiber layer (RNFL) thickness. A review of the literature was conducted to define the utility of OCT in neuro-ophthalmology.

Materials and methods

The clinical applications of RNFL thickness measurement by OCT time domain were analyzed. The PubMed search engine enabled us to select the relevant publications, using the following keywords: “optic neuropathy”, “retinal nerve fiber layer thickness”, and “optical coherence tomography”. Publications concerning glaucoma were excluded from this review.

Results

The course of RNFL thickness depends on the underlying disease: (I) progressive reduction toward atrophy (e.g., optic neuritis, chiasmal compression) or (II) initial increase in RNFL thickness followed by a reduction toward (IIa) normalization (papilledema) or (IIb) atrophy (anterior ischemic optic neuropathy, Leber hereditary optic neuropathy).

Discussion

Depending on the type of anterior visual pathway impairment, OCT provides RNFL data relevant for diagnosis, follow-up, and prognosis. As in macular disease, OCT has become an important clinical tool for routine disease assessment in neuro-ophthalmology.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Tomographie par cohérence optique, Neuropathie optique, Épaisseur des fibres ganglionnaires rétiniennes

Keywords : Optical coherence tomography, Optic neuropathy, Retinal nerve fiber layer thickness


Plan


 Entretiens annuels d’ophtalmologie, mai 2009, 115econgrès de la Société française d’ophtalmologie, Paris.


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 35 - N° 6

P. 454-466 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Contusions oculaires à globe fermé
  • M. Saleh
| Article suivant Article suivant
  • Drusen du nerf optique, stries angioïdes et pseudo-xanthome élastique
  • M.-N. Delyfer, M.-B. Rougier, J.-F. Korobelnik

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.