Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Le collapsus carpien - 21/06/12

Doi : 10.1016/j.monrhu.2012.04.002 
Éric Roulot
Institut de la main, 6 square Jouvenet, 75016 Paris, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 16
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Le collapsus carpien se définie comme une perte de hauteur du carpe. Il correspond a une désorganisation des pièces osseuses carpiennes entres elles, qui basculent les unes par rapport aux autres entraînant une dysfonction de la dynamique du carpe responsable d’une usure cartilagineuse progressive. Cette arthrose provoque des douleurs et un enraidissement du poignet qui prend un aspect « empâté ». On différencie deux grands groupes de collapsus carpiens : ceux qui résultent d’une anomalie de départ intracarpienne, qu’il s’agisse d’un cal vicieux, d’une pseudarthrose, d’une arthrose microcristalline ou d’une lésion ligamentaire et ceux qui résultent d’une désorientation radiocarpienne consécutive à un cal vicieux du radius que l’on appelle « collapsus carpien d’adaptation ». Ces derniers modifient l’orientation de la surface articulaire inférieure du radius auquel le carpe s’adapte en se réorientant avec une perte de hauteur. Une fois au stade de collapsus, il est important d’en connaître l’origine pour adapter au mieux la prise en charge thérapeutique et apprécier le pronostic. Cette démarche diagnostique rétrospective nécessite de connaître quelques caractéristiques anatomiques des structures ostéoligamentaires carpiennes ainsi que le mode d’analyse radiologique de l’orientation et de la hauteur du carpe. L’évolution des arthroses par collapsus carpien est alors prévisible et stéréotypé en fonction de leurs causes et différents traitements sont envisageables en fonction du stade évolutif. Le traitement initial de la lésion à l’origine du collapsus reste toutefois le plus à même d’éviter le recours à un traitement palliatif en général seul possible aux stades évolués.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

The carpal collapse is defined as a loss of carpal height. It corresponds to a disorganization of carpal bone pieces that switch between them against each other resulting in dysfunction of the dynamics of carp responsible for progressive cartilage wear. Osteoarthritis causes pain and stiffness of the wrist with a “bloated” pattern. We distinguish two main groups of carpal collapse : those resulting from an anomaly starting intracarpal whether malunion, a nonunion, a microcrystalline arthritis or a ligament injury and those resulting from disorientation radiocarpal following a malunion of the radius is called “adaptive carpal collapse”. The latter changes the orientation of the articular surface of the radius at which the carp adapts by shifting with a loss of height. Once the stage of collapse is present, it is important to identify its cause to best adapt the therapeutic management and prognosis assessment. This retrospective diagnosis requires knowing some anatomical features of bone structure carpal ligaments and method of analysis of radiological guidance and carpal height. Outcome of osteoarthritis secondary to carpal collapse is so predictable and stereotyped according to their causes and different treatments are possible depending on staging. Initial treatment of the lesion causing collapse remains the most likely to avoid the use of palliative treatment usually only possible with advanced stages.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Arthrose, Carpe(os), Poignet, Pseudarthrose, Scaphoïde carpien, Résection chirurgicale, Arthrodèse, Collapsus carpien post-traumatique avancé, Scaphoïdectomie

Keywords : Osteoarthritis, Carpus(bone), Wrist, Pseudoarthrosis, Surgical resection, Arthrodesis, Diseases of the osteoarticular system


Plan


© 2012  Société française de rhumatologie. Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 79 - N° 3

P. 151-160 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Hypermobilité du membre supérieur (épaule exceptée)
  • Anne-Marie Vigneron, Nathalie Legoupil, Janine-Sophie Giraudet-Le Quintrec
| Article suivant Article suivant
  • Les arthropathies inflammatoires du coude
  • Philippe Gaudin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.