Médecine

Paramédical

Autres domaines

Table des matières EMC Démo S'abonner

Réanimation et prévention des infections nosocomiales - 04/07/12

[36-984-A-40]  - Doi : 10.1016/S0246-0289(12)39752-1 
F. Philippart a, b, c : Médecin assistant hospitalo-universitaire, A. Max a : Médecin assistant, C. Couzigou d : Médecin adjoint, B. Misset b, e,  : Professeur des Universités, praticien hospitalier
a Service de réanimation, Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, 185, rue Raymond-Losserand, 75014 Paris, France 
b Université Paris Descartes, 12, rue de l'École-de-Médecine, 75270 Paris cedex 06, France 
c Unité cytokines et inflammation, Institut Pasteur, 25-28, rue du Docteur-Roux, 75015 Paris, France 
d Unité d'hygiène, Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, 185, rue Raymond-Losserand, 75014 Paris, France 
e Chef du service de réanimation, Groupe hospitalier Paris Saint-Joseph, 185, rue Raymond-Losserand, 75014 Paris, France 

Auteur correspondant.

Article en cours de réactualisation

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 12
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 1

Résumé

Les services de réanimation doivent organiser la prévention des infections chez leurs malades de façon minutieuse car les patients y sont souvent immunodéprimés, subissent des gestes invasifs multiples, effectués par des personnels variés, souvent en situation d'urgence et à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit. Les principales infections que l'on doit essayer de prévenir sont les pneumonies bactériennes acquises sous ventilation mécanique (PAVM), les infections sur cathéters intravasculaires et les infections urinaires sur sonde vésicale. L'incidence de ces infections a diminué dans la plupart des services qui en effectuent une surveillance chiffrée, notamment dans le cadre de programmes d'amélioration de la qualité. Les techniques de préventions sont multiples et doivent être appliquées simultanément. Elles concernent des mesures globales telles que les modalités de prévention de la transmission croisée (hygiène des mains, notamment) ou d'utilisation des antibiotiques dans une perspective de réduction de la pression de sélection de bactéries résistantes aux antibiotiques, ainsi que des mesures spécifiques autour de la mise en place et de l'utilisation de chacun des dispositifs invasifs. De nombreuses techniques ont fait leurs preuves dans des études de bon niveau méthodologique (hygiène des mains, pansements des cathéters, etc.) et d'autres font encore l'objet de controverses, aboutissant à des recommandations nationales et internationales régulièrement actualisées en fonction des nouvelles données scientifiques. Ces mesures, implantées de façon raisonnée dans le cadre de programmes d'amélioration de la qualité, permettent d'obtenir des taux très bas en ce qui concerne les infections de cathéters vasculaires, et des résultats moins bons pour les PAVM, illustrant la nécessité de poursuivre la recherche dans ce domaine.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots-clés : Prévention, Infection, Nosocomial, Réanimation, Pneumonies, Ventilation mécanique, Sonde urinaire, Cathéter, Qualité


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Article précédent Article précédent
  • Infections nosocomiales : conduite à tenir et stratégie thérapeutique devant une épidémie
  • C. Couzigou, B. Misset
| Article suivant Article suivant
  • Paludisme grave
  • F. Bruneel

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à ce traité ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.