Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Risk factors of mild cognitive impairment in middle aged patients with type 2 diabetes: A cross–section study - 11/07/12

Doi : 10.1016/j.ando.2012.04.009 
Rui-Hua Chen a, Xiao-Zhen Jiang a, , Xiao-Hui Zhao b, Yu-Lan Qin a, Zhe Gu a, Pei-Li Gu a, Bin Zhou a, Zhen-Hong Zhu a, Lin-Yan Xu a, Yu-Feng Zou a
a Department of Endocrinology, Pudong New Area People’s Hospital, Chuan Huan Nan Road No. 490, Shanghai, China 
b Department of Neurology, Pudong New Area People’s Hospital, Shanghai, China 

Corresponding author.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

The aim of this study was to evaluate the risk factors of mild cognitive impairment (MCI) in middle-aged patients with type 2 diabetes (T2DM).

Methods

Montreal Cognitive Assessment (MoCA) was applied as cognition assessment implement. One hundred and fifty-seven middle-aged type 2 diabetic patients were enrolled in this cross-section study (age 4069, mean age 55±7). There were 93 patients with MCI (MoCA score<26) in MCI group and 64 with normal cognitive function (MoCA score26) in control group. Information of history of disease, family history, data of BMI, WHR, HbA1c, FINS, C-Peptide (C-P), SBP, DBP, blood lipid (TG, TC, LDL-C, HDL-C and carotid ultrasound (carotid IMT, carotid resistance index [RI]) was collected.

Results

There were significant differences in the rate of patients with hypertension ([40.63 vs. 58.06%], P=0.026), duration of diabetes mellitus ([3.09±4.04 y vs. 4.80±4.94 y], P=0.024), C-P ([2.79±1.09ng/ml vs. 2.26±1.00ng/ml], P=0.008), Max C-IMT ([0.81±0.15mm vs. 0.91±0.15mm], P<0.001), Min C-RI (0.71±0.06 vs. 0.68±0.06, P<0.05), and no significant differences in the duration of hypertension and hyperlipidemia, BMI, WHR, HbA1c, SBP, DBP and blood lipid between control group and MCI group. MoCA scores were positively correlated with C-P (r=0.252, P=0.005), and negatively correlated with the history of hypertension (r=−0.244, P=0.002), duration of DM (r=−0.161, P=0.044), Max C-IMT (r=−0.253, P=0.005) and Min C-RI (r=−0.183, P=0.023). Multiple regression analysis showed that history of hypertension (Beta=−0.267, P=0.002), C-P (Beta=0.281, P=0.001) and Min C-RI (Beta=−0.221, P=0.011) were significantly independent determinants for the MoCA scores.

Conclusions

The longer duration of diabetes, history of hypertension, lower serum C-P levels, thickened C-IMT and higher C-RI could be risk factors of MCI in type 2 diabetic patients. This finding could have an important impact on the management of cognitive decline in diabetic patients.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

L’objectif de cette étude est d’évaluer les facteurs de risque du déficit cognitif léger (mild cognitive impairment [MCI]) chez les sujets d’âge moyen atteints de diabète de type 2.

Méthodes

Mesure du niveau de dysfonction cognitive grâce à la cotation du Montreal Cognitive Assessment (MoCA). Étude transversale de 157 patients âgés de 40 à 69ans (moyenne 55±7) présentant un diabète de type 2. Il y avait 93 patients MCI (MoCA<26) et un groupe témoin de 64 patients sans dysfonction cognitive (MoCA26) Paramètres étudiés : histoire de la maladie, antécédents familiaux, BMI, WHR, HbA1c, Fins, CRP, SBP, DBP, bilan lipidique (TG, CT, LDL-C, HDL-C, échographie carotidienne (mesure de l’épaisseur intima-média carotidienne [C-IMT] et de l’indice de résistance carotidienne [C-RI]).

Résultats

En comparant les sujets MCI au groupe témoin, les résultats montraient des différences significatives pour les paramètres suivants : hypertension artérielle ([40,63 % vs 58,06 %], p=0,026), durée de la maladie diabétique ([3,09±4,04 ans vs 4,80±4,94 ans], p=0,024), CRP ([2,79±1ng/mL, 09 vs 2,26±1,00ng/mL], p=0,008), max C-IMT ([0,81±0,15mm vs 0,91±0,15mm], p<0,001), min C-RI (0,71±0,06 vs 0,68±0,06, p<0,05). Aucune différence n’était retrouvée pour la durée de l’hypertension artérielle et l’hyperlipidémie, BMI, WHR, HbA1c, SBP, DBP et le bilan lipidique. Il y avait une corrélation positive entre le MoCA et le CRP (r=0,252, p=0,005) et une corrélation négative entre le MoCA et une histoire d’hypertension (r=−0,244, p=0,002), durée du diabète (r=−0,161, p=0,044), max C-IMT (r=−0,253, p=0,005) et min C-RI (r=−0,183, p=0,023). Selon l’analyse multifactorielle, une histoire d’hypertension (Bêta=−0,267, p=0,002), CRP (Bêta=0,281, p=0,001) et min C-RI (Bêta=−0,221, p=0,011) étaient des déterminants indépendants de la mesure de la dysfonction cognitive (MoCA).

Conclusions

Une durée plus longue de la maladie diabétique, une histoire d’hypertension, une CRP plasmatique basse, une épaisseur intima-média carotidienne et un indice de résistance carotidienne élevés seraient des facteurs indépendants du déficit cognitif léger chez les sujets présentant un diabète de type 2. Ces résultats pourraient avoir un impact important sur la prise en charge du déclin cognitif des diabétiques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 73 - N° 3

P. 208-212 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • The DIAGONALE study: A survey designed to analyze the diagnosis and management of goiter in France
  • Philippe Caron, Philippe Lehert, Sylvie Picard, Frédéric Landron
| Article suivant Article suivant
  • Cribriform-morular variant of papillary thyroid carcinoma: Characteristic histologic feature of adenomatous polyposis. A case report
  • Caroline Gronnier, Gianluca Donatini, Emmanuelle Leteurtre, Christine Do Cao, Bruno Carnaille

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.