Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Optimization of heart FailUre medical Treatment after hospital discharge according to left ventricUlaR Ejection fraction: The FUTURE survey - 16/07/12

Doi : 10.1016/j.acvd.2012.04.003 
Alain Cohen Solal a, b, c, , Irina Leurs d, Patrick Assyag e, Florence Beauvais c, Pierre Clerson f, Christine Contre d, Jean-François Thebaut g, Maxime Genoun h

in collaboration with the French National College of Cardiologists

a UMRS 942, Paris, France 
b Université Paris 7 Denis-Diderot, Paris, France 
c Service de cardiologie, hôpital Lariboisière, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France 
d Laboratoire Menarini, Rungis, France 
e Service de cardiologie, hôpital Saint-Antoine, AP–HP, Paris, France 
f Service d’orgamétrie biostatistiques, Roubaix, France 
g Centre Alfred-Kastler, Sarcelles, France 
h Cabinet de cardiologie, Plan-de-Cuques, France 

Corresponding author. Service de cardiologie, hôpital Lariboisière, Assistance publique–Hôpitaux de Paris, 2, rue Ambroise-Paré, 75010 Paris, France. Fax: +33 1 49 95 84 39.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

Background

No clinical practice guidelines are available for the treatment of heart failure (HF) in patients with preserved left ventricular ejection fraction (LVEF).

Aims

To determine how cardiologists manage medical treatment in HF patients after hospital discharge, according to LVEF.

Methods

The FUTURE study was a cross-sectional survey conducted in HF outpatients by French private cardiologists between September 2007 and August 2008. Patients had to have been hospitalized within the previous 18 months with a diagnosis of HF. Clinical data and HF treatments (angiotensin-converting enzyme inhibitors [ACEIs], angiotensin receptor blockers [ARBs], beta-blockers, diuretics and aldosterone antagonists) were recorded retrospectively, with precise information on drug doses, at two successive time points (at hospital discharge and at the index consultation). HF treatment was compared in patients with reduced (less than or equal to 40%) versus preserved (more than 40%) LVEF.

Results

Completed data were available for 1137 HF patients enrolled by 424 cardiologists. Mean patient age was 72±11 years; LVEF was reduced in 56% and preserved in 44%. The therapeutic approach was similar in the two groups, both at hospital discharge and at the index consultation. At the index consultation, HF treatment was: beta-blocker (74%); ACEI/ARB (83%); loop diuretic (86%); aldosterone antagonist (31%). The majority of patients (62%) received a beta-blocker plus an ACEI or an ARB; 56% reached more than or equal to 50% of the target dose for each treatment. There were no major differences in treatments and dosages between the groups with low and preserved LVEF. In 15% of cases where the drug dose was not increased, fear of adverse events was reported as the reason.

Conclusion

The FUTURE survey showed a similar approach to HF treatment irrespective of LVEF. Compared with previous studies, we saw an improvement in the use of recommended HF drugs, especially beta-blockers. However, achievement of target doses could be improved.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Buts

Il n’y a pas de recommandations scientifiques bien décrites auxquelles le cardiologue peut se référer en ce qui concerne le traitement de l’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée. Le but de cette étude a été de déterminer la façon dont les cardiologues prennent en charge le traitement médical des patients en fonction de leur FEVG après la sortie de l’hôpital.

Méthodes

FUTURE est un registre transversal réalisé sur des patients insuffisants cardiaques ambulatoires suivis par des cardiologues libéraux entre septembre 2007 et Août 2008. Les patients devaient avoir été hospitalisés au cours des 18 mois précédents, avec un diagnostic d’insuffisance cardiaque. Les données cliniques et le traitement médical (IEC, ARA2, bêtabloquants, diurétiques et antagonistes de l’aldostérone) ont été relevés à deux moments successifs (à la sortie de l’hôpital et à la consultation d’entrée dans l’étude) avec des informations précises sur les doses de médicaments.

Résultats

Des données complètes ont été obtenues chez 1137 patients insuffisants cardiaques par 424 cardiologues. L’âge moyen était de 72±11ans. La FEVG était abaissée (inférieure ou égale à 40 %) chez 56 % et préservée (supérieure à 40 %) chez 44 % des patients. À la sortie de l’hôpital aussi bien qu’à la consultation d’entrée dans l’étude, l’approche thérapeutique est apparue similaire dans les deux groupes. À la consultation d’entrée, le traitement était : bêtabloquants (74 %), IEC ou ARA2 (83 %), diurétique de l’anse (86 %) et antagonistes de l’aldostérone (31 %). La majorité des patients (62 %) recevait une combinaison de bêtabloquant et d’IEC ou ARA2 et 56 % avait atteint au moins 50 % de la dose cible pour chacun des traitements. Il n’y avait pas de différence majeure dans les traitements et dans les doses entre les deux groupes de patients avec FEVG basse ou préservée. Dans 15 % des cas où la dose de médicament n’a pas été augmentée, l’explication rapportée était une crainte des effets secondaires.

Conclusion

Quelle que soit la FEVG, FUTURE montre que l’approche du traitement de l’insuffisance cardiaque est similaire. Par rapport aux études antérieures, il est noté une amélioration dans l’utilisation des médicaments recommandés dans l’insuffisance cardiaque, en particulier les bêtabloquants. Toutefois, une amélioration est encore possible en ce qui concerne les doses administrées.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Heart failure, Epidemiology, Ejection fraction, Beta-blockers, ACE inhibitors

Mots clés : Insuffisance cardiaque, Épidémiologie, Fraction d’éjection, Bêtabloquants, IEC

Abbreviations : ACEI, ARB, COPD, ESC, HF, HFpEF, HFrEF, LVEF, NYHA


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 105 - N° 6-7

P. 355-365 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Comparison of bleeding complications and 3-year survival with low-molecular-weight heparin versus unfractionated heparin for acute myocardial infarction: The FAST-MI registry
  • Étienne Puymirat, Nadia Aissaoui, Johanne Silvain, Laurent Bonello, Thomas Cuisset, Pascal Motreff, Vincent Bataille, Eric Durand, Yves Cottin, Tabassome Simon, Nicolas Danchin, for the FAST-MI investigators
| Article suivant Article suivant
  • Fetal cardiac interventions: Myths and facts
  • Isabelle Van Aerschot, Jonathan Rosenblatt, Younès Boudjemline

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.