Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Fetal cardiac interventions: Myths and facts - 16/07/12

Doi : 10.1016/j.acvd.2012.01.011 
Isabelle Van Aerschot a, Jonathan Rosenblatt b, Younès Boudjemline a, , c
a Centre de référence malformations cardiaques congénitales complexes – M3C, hôpital Necker–Enfants-Malades, cardiologie pédiatrique, assistance publique des hôpitaux de Paris, 149, rue de Sèvres, 75015 Paris cedex, France 
b Service de gynécologie-obstétrique et centre pluridisciplinaire de diagnostic prénatal de l’Est-Parisien, hôpital Armand-Trousseau, AP–HP, Paris, France 
c Université Paris-Descartes, Sorbonne Paris-Cité, Paris, France 

Corresponding author. Fax: +33 1 44 49 57 24.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Summary

An early, primary, in utero cardiac abnormality may prevent normal heart development and cause irreversible secondary structural changes. The idea of foetal cardiac intervention stems from this understanding and focuses on antenatal intervention targeting the primary abnormality to allow normal flow and haemodynamics and thus normal heart development. Crucial aspects of foetal vascular access, varying foetal lie and structural complexity make it very hard to set procedural standards. The procedures are complex and are associated with significant maternal and foetal morbidity and mortality. The high risk-benefit ratio clearly explains the investigational nature of such therapies. With the development of minimally invasive techniques and continued animal experiments, foetal interventional therapy may see a low rate of morbidity and mortality, improving the prognosis of newborns with congenital heart disease previously considered incurable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Résumé

Une anomalie cardiaque précoce intra-utérine peut empêcher le développement normal du cœur et causer des changements structurels secondaires irréversibles. L’idée d’intervention cardiaque fœtale prend sa source dans la théorie du flux qui indique qu’une cavité se développe au prorata du sang qui la traverse. L’anomalie précoce est ici la réduction du flux, c’est-à-dire l’obstacle à l’éjection. Les interventions prénatales ciblent cette anomalie primaire pour permettre le rétablissement d’un écoulement et d’une hémodynamique normale et in fine d’un développement normal de cœur. Les procédures sont complexes, associées à une morbidité significative et à une mortalité maternelles et fœtales. Le rapport bénéfice/risque actuel en faveur du risque explique clairement la nature expérimentale de telles thérapies. Les résultats décevants sont expliqués par la difficulté d’accéder au mobile fœtal avec du matériel non dédié sur des malformations d’anatomie très variables dont l’histoire naturelle est mal connue et controversée. Avec le développement des techniques mini-invasives, de matériel approprié et des expérimentations animales, la thérapie interventionnelle fœtale pourrait voir ce rapport augmenter au bénéfice de la sécurité avec une réduction de la morbidité et de la mortalité, améliorant le pronostic des nouveau-nés avec la maladie cardiaque congénitale précédemment considérée incurable.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Keywords : Aortic stenosis, Foetal cardiology, Hypoplastic left heart syndrome, Interventions, Pulmonary atresia

Mots clés : Atrésie pulmonaire, Cardiologie fœtale, Cathétérisme cardiaque, Hypoplasie du cœur gauche, Sténose valvulaire aortique

Abbreviations : AoS, CHD, HLHS, HRHS, PAIVS, PS


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 105 - N° 6-7

P. 366-372 - juin 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Optimization of heart FailUre medical Treatment after hospital discharge according to left ventricUlaR Ejection fraction: The FUTURE survey
  • Alain Cohen Solal, Irina Leurs, Patrick Assyag, Florence Beauvais, Pierre Clerson, Christine Contre, Jean-François Thebaut, Maxime Genoun, in collaboration with the French National College of Cardiologists
| Article suivant Article suivant
  • Three key proteases – angiotensin-I-converting enzyme (ACE), ACE2 and renin – within and beyond the renin-angiotensin system
  • Cuie Guang, Robert D. Phillips, Bo Jiang, Franco Milani

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.