Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Indices de réponse au remplissage vasculaire lors de la prise en charge d’un choc septique : utilisation par les médecins urgentistes - 27/07/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.03.014 
J. Melot a, M. Sebbane b, G. Dingemans c, P.G. Claret a, E. Arbouet d, B. Barkat e, P. Jamet f, P. Kovalevsky g, B. Louart c, A. Moreau a, H. Mourou h, L. Ortega i, N. Randriamamonjy j, T. Vandercamere k, J.-J. Eledjam b, J.-E. de La Coussaye a, P. Fabbro Peray l, J.-Y. Lefrant c, , L. Muller c

AzuRéa Groupe1

  AzuRéa groupe : B. Allaouchiche, J.-M. Constantin, S. Jaber, J.-Y. Lefrant, M. Léone.

a Service des urgences, pôle anesthésie-réanimation-douleur-urgence, CHU de Nîmes, place du Pr-Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 09, France 
b Service des urgences, hôpital Lapeyronie, CHU de Montpellier, 34000 Montpellier, France 
c Service des réanimations, pôle anesthésie-réanimation-douleur-urgence, CHU de Nîmes, place du Pr-Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 09, France 
d Services des urgences, centre hospitalier intercommunal du Bassin-de-Thau, boulevard Camille-Blanc, 34200 Sète, France 
e Service des urgences, centre hospitalier Jean-Pierre-Cassabel, 19, avenue Monseigneur-de-Langle, 11400 Castelnaudary, France 
f Service des urgences, centre hospitalier de Mende, avenue du 8-mai-1945, 48001 Mende cedex, France 
g Service des urgences, centre hospitalier de Bagnols-sur-Cèze, avenue Alphonse-Daudet, 30205 Bagnols-sur-Cèze, France 
h Service des urgences, centre hospitalier de Carcassonne, route St-Hilaire, 11890 Carcassonne cedex 9, France 
i Service des urgences, hôpital Saint-Jean, 20, avenue du Languedoc, 66046 Perpignan, France 
j Service des urgences, centre hospitalier de Béziers, 2, rue Valentin-Haûy, 34525 Béziers cedex, France 
k Service des urgences, centre hospitalier de Narbonne, boulevard du Docteur-Lacroix, 11108 Narbonne cedex, France 
l BESPIM, CHU de Nîmes, place du Pr-Robert-Debré, 30029 Nîmes cedex 09, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 8
Iconographies 4
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le remplissage vasculaire est un élément fondamental de la prise en charge du sepsis sévère et du choc septique. Un remplissage vasculaire initial systématique est recommandé suivi de l’évaluation de la précharge cardiaque à l’aide d’indices de réponse au remplissage, notamment dynamiques. Un remplissage excessif peut avoir des conséquences délétères pour le patient. Les conditions d’application des indices dynamiques ne sont pas toujours remplies aux urgences. Le but de cette étude était d’évaluer l’utilisation d’indices de réponse au remplissage vasculaire par les médecins urgentistes lors de la prise en charge d’un choc septique.

Type d’étude

Étude transversale par autoquestionnaire anonyme.

Méthode

Nous avons inclus 232 médecins exerçant dans les services d’urgences hospitaliers de la région Languedoc-Roussillon. Le critère de jugement principal était l’utilisation d’au moins un indice de réponse au remplissage. Une analyse uni- et multivariée a recherché les facteurs associés à leur utilisation.

Résultats

Cent quarante-neuf réponses (64 %) ont été analysées. Cent huit médecins (72 % [64–79 %]) utilisaient au moins un indice de réponse au remplissage vasculaire, 56 médecins (38 % [30–46 %]) utilisaient l’échographie cardiaque, 54 médecins (36 % [29–44 %]) utilisaient l’hyperlactatémie, 45 médecins (30 % [23–38 %]) utilisaient la manœuvre de lever de jambe passif. L’utilisation d’indices de réponse au remplissage vasculaire était indépendamment liée à un accès facile à un appareil d’échographie (odd ratio=2,94 [1,16–7,62], p=0,03).

Conclusion

Les médecins urgentistes déclarent utiliser de préférence des indices de réponse au remplissage peu invasifs et rapides à mettre en œuvre.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Fluid therapy is one of the major elements of severe sepsis and septic shock management. A systematic initial fluid bolus is recommended before evaluation of left ventricular filling pressure by the use of indicators of fluid responsiveness, preferentially dynamic ones. A massive fluid therapy could be damaging for the patient. Dynamic indicators of fluid responsiveness are not often relevant in the emergency department. This study was aimed to evaluate the use of indicators of fluid responsiveness by emergency practitioners during septic shock management.

Study design

Cross sectional survey using anonymous self-questionnaire.

Methods

We included all practitioners working in public emergency department of Languedoc-Roussillon (France). Primary-end point was the use of one indicator of fluid responsiveness at least. Uni- and multivariate analysis was conducted to find associated factors.

Results

Of 232 practitioners included, we collected 149 questionnaires (response rate=64%). Hundred and eight practitioners (72% [64–79%]) used at least one indicator of fluid responsiveness. Fifty-six practitioners (38% [30–46%]) used echocardiography, 54 practitioners (36% [29–44%]) used blood lactate concentration, 45 practitioners (30% [23–38%]) used passive leg raising. The use of indicators of fluid responsiveness is associated with easy access to echography device (odd ratio=2.94 [1.16–7.62], P=0.03).

Conclusion

Emergency practitioners use preferentially less invasive and less time-consuming indicators of fluid responsiveness.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Choc septique, Service des urgences, Remplissage vasculaire, Indices de réponse au remplissage vasculaire, Évaluation des pratiques professionnelles

Keywords : Septic shock, Emergency departement, Fluid therapy, Fluid responsiveness, Peer review


Plan


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 7-8

P. 583-590 - juillet 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Pourquoi les recommandations sur le seuil transfusionnel ne sont-elles toujours pas appliquées ?
  • N. Rosencher, F. Souied, L. Bellamy, Y. Ozier
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs de risque d’infection nosocomiale chez l’enfant brûlé
  • A. Fekih Hassen, S. Ben Khalifa, K. Raddaoui, A. Askri, M. Trifa

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.