Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Administration des médicaments par sonde de nutrition entérale : évaluation des pratiques dans un service de réanimation médicale d’un hôpital tunisien - 27/07/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2011.12.014 
E. Triki a, , b , S. Fendri b, H. Dammak c, M. Bouaziz c, S. Sfar b
a Service de pharmacie, CHU Habib Bourguiba, 3034 Sfax, Tunisie 
b Laboratoire de pharmacie galénique, faculté de pharmacie de Monastir, Monastir, Tunisie 
c Service de réanimation médicale, CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

L’administration des médicaments par sonde de nutrition entérale est une potentielle source de iatrogénie en raison du problème de formes galéniques non adaptées.

Objectifs

Analyser les prescriptions des patients sous nutrition entérale afin de déterminer si les formes galéniques prescrites étaient compatibles avec ce mode d’administration. Observer et évaluer les pratiques d’administration de ces médicaments par les infirmières.

Patients et méthodes

Nous avons prospectivement analysé 30 prescriptions de patients sous nutrition entérale par sonde gastrique dans le service de réanimation médicale de l’hôpital universitaire Habib Bourguiba de Sfax. Nous avons observé et évalué les pratiques des infirmières lors de la préparation et l’administration de médicaments à ces patients par sonde de nutrition entérale.

Résultats

Seuls 12 % des formes prescrites étaient liquides. Quatre-vingt-huit pour cent de ces médicaments ont été broyés et les capsules ont été ouvertes avant administration. Les formes galéniques étaient non conformes dans 22 % des cas (forme gastro-résistante pulvérisée, administration de formes injectables avec risque d’irritation…). Sur les 78 médicaments administrés par dix infirmiers différents, le temps entre le passage du médicament et celui de la nutrition entérale n’a pas été respecté dans 56 % des observations, les médicaments ont été mélangés et administrés en une seule fois dans 90 % des cas. Les gants ont été portés dans 20 % des observations. Le rinçage de la sonde n’a pas été effectué entre des administrations consécutives ou avant chaque administration dans 100 % des observations.

Conclusion

Cette étude met en évidence le risque d’erreur lié à l’administration des médicaments par sonde de nutrition. La coopération avec le pharmacien est nécessaire afin de proposer des solutions par le choix de forme galénique adaptée ainsi que par la rédaction de procédures d’administration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Introduction

Drugs’ administration via feeding tubes is a potential source of iatrogenic events for the intensive care patients because of the problem of not adapted galenic forms.

Objectives

We analyzed the prescriptions of patients with enteral feedings to determine if the galenic forms were compatible with administration via feeding tubes. We also observed and analyzed the methods of drugs passage by nurses.

Patients and methods

We analyzed 30 prescriptions of patients with enteral feedings in the intensive care unit of Habib Bourguiba Sfax hospital, by a prospective and exhaustive way. We also, observed and evaluated the practices of preparation and administration of drugs to these patients via feeding tube by nurses.

Results

Only 12% of drugs were liquids. Eighty-eight percent of the drugs were pulverised and capsule open before administration. The galenic form was not in conformity for 20% of drugs because of the prohibition to crushing tablet or opening capsule (gastroresistant form was dissolved), or because of the administration of a parenteral form (risk of irritation). Among 78 drugs administered by 10 different nurses, the time between passage of the drug and enteral nutrition were not respected for 59% of the observations. The drugs were managed in mixture for 90% of the observations. The gloves were not worn in 80% of observations. No rinsing is made between consecutive administrations and before administration.

Conclusion

This study shows that it is possible to reduce risk of administration errors in the intensive care unit and to facilitate the administration of drug via feeding tube by prescribing liquid oral form or soluble solid oral form. It also shows the need for cooperation with the pharmacist in order to adapt the galenic forms and to redact protocol of administration.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Administration, Forme galénique, Évaluation, Sonde de nutrition

Keywords : Drug administration, Galenic form, Evaluation, Feeding tube


Plan


© 2012  Société française d’anesthésie et de réanimation (Sfar). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 7-8

P. 596-599 - juillet 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Facteurs de risque d’infection nosocomiale chez l’enfant brûlé
  • A. Fekih Hassen, S. Ben Khalifa, K. Raddaoui, A. Askri, M. Trifa
| Article suivant Article suivant
  • Accès veineux périphériques au bloc opératoire : caractéristiques et facteurs prédictifs de difficulté
  • M. Bensghir, K. Chkoura, K. Mounir, M. Drissi, A. Elwali, R. Ahtil, M. Méziane, H. Alaoui, A. Elmoqadem, J. Lahlou, A. Hatim, H. Azendour, N. Drissi Kamili

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.