Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Bloc résiduel prolongé après injection unique de rocuronium pour l’intubation : une étiologie originale - 27/07/12

Doi : 10.1016/j.annfar.2012.02.019 
P. Guerci a, b, F. Vial a, , J. Raft c, C. Meistelman b, c, H. Bouaziz a
a Service d’anesthésie, maternité régionale de Nancy, 10, rue du Docteur Heydenreich, 54000 Nancy, France 
b Service d’anesthésie, CHU de Nancy Brabois, avenue du Morvan, 54511 Vandoeuvre, France 
c Service d’anesthésie, centre Alexis-Vautrin, avenue de Bourgogne, 54000 Vandoeuvre, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

La survenue d’une curarisation résiduelle dans les suites d’une injection unique de rocuronium est un risque connu diagnostiqué rapidement grâce au monitorage de la curarisation. Différentes étiologies peuvent être à l’origine d’un bloc prolongé. Nous rapportons le cas d’un diagnostic erroné de curarisation prolongée au rocuronium par défaillance du système de monitorage.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Postoperative curarization following a single dose of rocuronium is a known risk quickly diagnosed through the monitoring of neuromuscular blockade. Different etiologies can cause a prolonged block. We report the case of a misdiagnosis of prolonged neuromuscular blockade by a failure in the monitoring system of curarization.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Décurarisation, Rocuronium, Diabète

Keywords : Neuromuscular block recovery, Rocuronium, Diabetes


Plan


© 2012  Publié par Elsevier Masson SAS.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 31 - N° 7-8

P. 632-634 - juillet 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • De la complication médicale à l’indemnisation du préjudice
  • P. Trouiller, E. Lopard, J. Mantz, T. Farman
| Article suivant Article suivant
  • Anesthésie obstétricale chez des patientes porteuses de cavernomes cérébraux : à propos de deux cas
  • A. De Jong, L. Benayoun, Y. Bekrar, S. Forget, A. Wernet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.