Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Carcinomes adénoïdes kystiques ORL : étude rétrospective multicentrique de 169 cas - 02/08/12

Doi : 10.1016/j.canrad.2012.02.003 
T. Dubergé a, , K. Bénézery b, M. Resbeut c, d, D. Azria e, f, g, M. Minsat c, S. Ellis h, E. Teissier i, A. Zaccariotto a, C. Champetier a, D. Cowen a
a Service de radiothérapie, hôpital de la Timone adultes, 264, rue Saint-Pierre, 13385 Marseille cedex 05, France 
b Centre Antoine-Lacassagne, 33, avenue de Valombrose, 06189 Nice cedex 2, France 
c Institut Paoli-Calmettes, 232, boulevard Sainte-Marguerite, 13009 Marseille, France 
d Centre de radiothérapie de la Croix-Rouge française, rue André-Blondel, 83100 Toulon, France 
e Département de cancérologie radiothérapie, CRLC Val-d’Aurelle-Paul-Lamarque, rue Croix-Verte, 34298 Montpellier cedex 5, France 
f Inserm U896, CRLC Val-d’Aurelle-Paul-Lamarque, institut de recherche en cancérologie de Montpellier, rue Croix-Verte, 34298 Montpellier cedex 5, France 
g Université de Montpellier I, 5, boulevard Henri-IV, CS 19044, 34967 Montpellier cedex 2, France 
h Centre catalan d’oncologie, 80, rue Pascal-Marie-Agasse, 66000 Perpignan, France 
i Centre azuréen de cancérologie, 1, place Docteur-Jean-Luc-Broquerie, 06250 Mougins, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 7
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectif de l’étude

Les carcinomes adénoïdes kystiques représentent 1 % des cancers ORL. Malgré une croissance lente, leur récidive est fréquente. La place de la radiothérapie est débattue. Cette étude rétrospective multicentrique du cercle des oncologues radiothérapeutes du Sud porte sur 169 patients.

Patients et méthodes

Sur 169 cylindromes ORL inclus entre 1982 et 2010, 135 n’avaient jamais été traités et 34 étaient en situation de récidive. Le site tumoral était la parotide pour 48 patients, la glande sous-maxillaire pour 22, les cavités sinusiennes pour 22, le palais pour 21, ailleurs pour 56. Le stade était T1 pour 12,4 % des patients, T2 pour 14,2 %, T3 pour 12,4 %, T4 pour 41,4 % et Tx pour 19,5 %, 13 % des tumeurs atteignaient les ganglions et 8,9 % étaient métastatiques. Dix-sept cylindromes parotidiens étaient responsables d’une paralysie faciale. Il a été réalisé une chirurgie seule pour 27 patients, une chirurgie suivie de radiothérapie pour 89, une chirurgie suivie de chimioradiothérapie pour 12, une chimioradiothérapie exclusive pour 13, une radiothérapie exclusive pour 14, une autre association pour cinq, une abstention pour sept. La radiothérapie a été délivrée 119 fois par photons, six fois par neutrons et quatre fois par photons et neutrons. La dose médiane délivrée à la tumeur était de 65Gy, et celle aux ganglions de 50Gy.

Résultats

Le suivi moyen était 58 mois. Les probabilités de survie globale et de survie sans maladie étaient respectivement de 72 % et 72 % à cinqans, 53 % et 32 % à dixans. Celle de survie sans rechute locale était de 81 % à cinqans, 52 % à dixans. En analyse multifactorielle, la survie sans maladie était liée à la chirurgie (p<0,001), aux marges chirurgicales (p=0,0015), à la paralysie faciale (p=0,0079), à l’étalement de la radiothérapie (p=0,018) et à la localisation du cylindrome (p=0,041).

Conclusion

Dans cette série de cylindromes ORL localement évolués, récidivants ou métastatiques, la probabilité de survie globale à dixans était de plus de 50 %. La radiothérapie n’a pas influé le pronostic.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Abstract

Purpose

Adenoid cystic carcinoma represents 1% of head and neck cancers. Adenoid cystic carcinomas are slow growing tumours with high potential for local recurrence. Treatment usually associates radiotherapy and surgery, but the role of radiotherapy remains unclear. We report a retrospective multicentric study of the management and prognostic factors of 169 adenoid cystic carcinomas of head and neck.

Patients and methods

Between 1982 and 2010, 169 patients with adenoid cystic carcinoma of the head and neck were referred to the Cercle des oncologues radiothérapeutes du Sud departments of radiotherapy either for primary untreated tumour (n=135) or for a recurrence of previously treated tumour (n=34). The site of adenoid cystic carcinoma was: parotid gland (n=48, 28.4%), minor salivary gland (n=35, 20.7%), submandibular gland (n=22, 13%), sinus cavities (n=22, 13%), other (n=42, 24.9%). Tumour stages were: T1 (12.4%); T2 (14.2%); T3 (12.4%); T4 (41.4%) and Tx (19.5%). Lymph node involvement was 13% and distant metastasis 8.9%. For adenoid cystic carcinomas of the parotid gland, major nerve involvement was evaluated. Preferential site of metastasis was the lung (87.5%). Treatments were: surgery alone (n=27), surgery and adjuvant radiotherapy (n=89), surgery and adjuvant chemoradiotherapy (n=12), exclusive chemoradiotherapy (n=13), exclusive radiotherapy (n=14), other associations (n=5) and no treatment (n=7). Radiotherapy was delivered through photons (n=119), neutrons (n=6), both (n=4). Two patients had a brachytherapy boost. Median prescribed doses to T and N were respectively 65Gy and 50Gy for the 119 photons treated patients.

Results

Mean follow-up was 58 months (range 1–250 months). As of December 1, 2010, 83 patients were alive with no evolutive disease (49%), 35 alive and had recurred, 18 had uncontrolled evolutive disease, 28 had died of adenoid cystic carcinoma and 5 of intercurrent disease. Overall survival and disease free survival were respectively 72% and 72% at 5 years, 53% and 32% at 10 years; 5 and 10-year freedom from local recurrence were 81% and 52% respectively. Nerve involvement was found in 17/48 parotid gland adenoid cystic carcinomas. The Cox model including all patients, showed that surgery (P<0.001), surgical margins (P=0.015), nerve involvement (P=0.0079), length of radiotherapy (P=0.018), and tumour location (P=0.041) were associated with disease free survival.

Conclusion

In this large series of adenoid cystic carcinoma of head and neck with a majority of T3-T4 tumours, 10-year survivals were achieved for 50% of patients. Radiotherapy did not impact survival.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Cylindrome, Carcinome adénoïde kystique, ORL, Glandes salivaires

Keywords : Adenoid cystic carcinoma, Head and neck, Salivary glands, Radiotherapy, Surgery


Plan


© 2012  Société française de radiothérapie oncologique (SFRO). Publié par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 16 - N° 4

P. 247-256 - juillet 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Editorial Board
| Article suivant Article suivant
  • Cancers bronchiques non à petites cellules : facteurs prédictifs de survenue de pneumopathie radique
  • É. Giroux Leprieur, D. Fernandez, G. Chatellier, S. Klotz, P. Giraud, C. Durdux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.