Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation de l'utilisation de l'anesthésie locorégionale dans un service d'urgence - 01/01/02

R.  Fuzier * ,  B.  Tissot,  V.  Mercier-Fuzier,  C.  Barbero,  D.  Caussade,  F.  Mengelle,  E.  Villacèque,  C.  Virenque,  K.  Samii,  J.L.  Ducassé*Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 5
Iconographies 2
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs : Préciser la place respective de l'anesthésie générale (AG) et de l'anesthésie locorégionale (ALR) pour les urgences traumatologiques des membres.

Méthode : Etude menée de 1995 à 2000, évaluant la part des ALR réalisées en première intention, en dehors de toute activité de garde, par les anesthésistes d'un service d'urgence, pour des chirurgies traumatologiques des membres éligibles aux deux techniques.

Résultats : Durant cette période, l'augmentation du nombre d'actes d'anesthésie a été de 32 % entre 1995 et 2000 (p<0,05), tandis que celle de l'ALR a été de 52 %. Depuis 1996, les ALR ont représenté plus de 80 % des actes d'anesthésie et pour la pathologie du membre supérieur (66 % des traumatismes) 90 % des actes. Parmi celles-ci, les blocs axillaires (50 %), interscalénique (15 %) fémoral combiné au sciatique (17 %) ont été les techniques les plus souvent pratiquées. La rachianesthésie (9 cas) et l'anesthésie locorégionale intraveineuse (12 cas) ont été rarement utilisées.

Conclusion : Cette étude montre que l'ALR, réalisée au sein d'un service d'urgence, peut avoir une place prépondérante par rapport à l'AG pour les urgences traumatologiques des membres.

Mots clés  : anesthésie locorégionale ; évaluation ; urgence.

Abstract

Objectives: Evaluation of regional anaesthesia procedures for limb traumatic surgery performed in an emergency department.

Method: Anaesthetic procedures concerning traumatic emergencies have been studied from 1995 to 2000.

Results: A 32% increase in anaesthesia practice was observed from 1995 (221) to 2000 (292) with a 52% increase in regional anaesthesia. Since 1996, regional anaesthesia represents more than 80 % of the anaesthetic procedures and 90 % for the upper limb surgery (66% of the surgical procedures). Axillary block (50%), interscalene brachial plexus block (15%) and combined sciatic and femoral nerve block (17%) were the main regional anaesthesia procedures. Spinal anaesthesia (9 cases) and intravenous locoregional anaesthesia (12 cases) were rarely used.

Conclusion: In our study, regional anaesthesia is the most used technique when compared to general anaesthesia for emergency procedure. The anaesthetic staff has to be motivated and trained.

Mots clés  : evaluation ; regional anaesthesia.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 3

P. 193-197 - mars 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Diagnostic non invasif des pneumopathies nosocomiales acquises sous ventilation mécanique : comparaison entre le prélèvement distal protégé et l'aspiration endotrachéale
  • P. Fangio, I. Rouquette-Vincenti, J.M. Rousseau, B. Soullié, L. Brinquin
| Article suivant Article suivant
  • Évaluation du document d'information des patients sur la transfusion
  • C. Wargon, V. Kunz, M.L. Pibarot, Y. Ozier, C. Rieux, M. Benbunan, M. Simonneau, C. Monteil, A. Lienhart

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.