Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Accident anaphylactique après administration de rocuronium : intérêt du bilan primaire pour le diagnostic précoce - 01/01/02

P.  Joseph 1 * ,  Y.  Benoit 2 ,  M.  Gressier 1 ,  P.  Blanc 1 ,  J.J.  Lehot 1 *Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 3
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Un patient de 56 ans devait bénéficier d'un pontage aorto-coronarien pour des lésions tritronculaires sévères. Peu après l'induction, il a présenté un bronchospasme, accompagné rapidement d'un collapsus et d'une éruption cutanée érythémato-papuleuse. Les explorations allergologiques initiales (immunoglobulines E spécifiques et tryptase plasmatique) ont confirmé le diagnostic de choc anaphylactique au rocuronium et ont permis d'adapter la technique d'anesthésie au patient sans différer de manière prolongée la chirurgie.

Mots clés  : anaphylaxie ; curares ; effets indésirables ; diagnostic laboratoire ; hypersensibilité.

Abstract

A 56-year-old patient was scheduled for coronary artery bypass surgery, because of a severe coronary artery disease. Soon after induction of anaesthesia, he rapidly developped a cardiovascular collapse with bronchospasm and rash. Specific immunoglobulin E and tryptase measurements supported the diagnosis of grade III anaphylactic shock due to rocuronium bromide. A few days later, a general anaesthesia was administered without muscle relaxant and was uneventful.

Mots clés  : anaphylaxis ; relaxants ; adverse effects ; diagnosis laboratory ; hypersensitivity.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 3

P. 221-223 - mars 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Acidose hyperchlorémique lors du remplissage vasculaire
  • Y. Blanloeil, B. Roze, J.C. Rigal, J.F. Baron
| Article suivant Article suivant
  • Exentération orbitaire : une cause inhabituelle de ventilation assistée impossible au masque facial
  • J.M. Devys, N. Bourdaud, P. Baracco, B. Plaud

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.