Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quoi de neuf en médecine interne: traitements émergeants du lupus érythémateux systémique - 06/08/12

Doi : 10.1016/S0151-9638(11)70097-7 
É. Hachulla
Centre de référence des maladies auto-immunes et maladies systémiques rares (Sclérodermie systémique), service de médecine interne, hôpital Claude-Huriez, Université de Lille 2, 59037 Lille cedex, France 

Correspondance.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 4
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Les corticoïdes associés à l’hydroxychloroquine constituent aujourd’hui encore la pierre angulaire du traitement du lupus érythémateux systémique. Dans les formes sévères, particulièrement en cas de néphropathie glomérulaire proliférative, le cyclophosphamide ou le mycofénolate mofétil sont utilisés en phase d’induction et le mycofénolate mofétil ou l’azathioprine sont utilisés pour le maintien de la rémission. L’épargne cortisonique est un objectif important. Les nouveaux et les futurs traitements du lupus ciblent particulièrement le lymphocyte B, le lymphocyte T et sa co-stimulation, les cytokines et ouvrent le concept de la vaccination immunologique. Cependant, les essais randomisés de phase III « positifs » dans le lupus restent rares. Le rituximab (un anticorps monoclonal chimérique anti-CD20) a été le premier agent biologique prometteur montrant des résultats intéressants dans de larges séries de cas mais deux essais randomisés de phase III n’ont pas permis d’atteindre l’objectif primaire. Ceci révèle les limites des outils utilisés à ce jour pour évaluer l’activité de la maladie et remet en cause le design des études qui permettait l’usage de fortes doses de corticoïdes, de médicaments immunosuppresseurs alors que le rituximab était employé comme médicament en sus du traitement conventionnel et non pas face à face avec le traitement de fond conventionnel. L’abatacept (CTLA4-Ig) n’a pas non plus atteint son objectif principal dans un essai randomisé dans le lupus non rénal. Une analyse post-HOC a suggéré que l’abatacept pouvait donner un bénéfice chez des patients lupiques ayant une atteinte articulaire mais le médicament ne sera probablement jamais approuvé dans cette indication. Le bélimumab (un anticorps monoclonal anti-BLyS) est le premier agent biologique qui a atteint son objectif principal dans deux essais randomisés utilisant un nouvel index d’évaluation de l’activité de la maladie tenant en compte du jugement du clinicien (SLE responder index). Différentes phases I/II sont actuellement en cours ciblant particulièrement l’interféron alpha, l’interleukine 6, la molécule lymphocytaire CD22 et le composant C5 du complément.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Today corticosteroids plus hydroxychloroquine are the cornerstone in the treatment of Systemic Lupus Erythematosus (SLE). In severe cases, particularly in proliferative glomerulonephritis, cyclophosphamide or mycofenolate mofetil are used in induction and mycofenolate mofetil or azathioprine are used to maintain the remission. Corticosteroid sparing is an important goal. New and future treatments of SLE focus on B and T cells down regulation and co-stimulation, cytokine inhibition, and open the concept of immune vaccination. However, positive phase III randomized studies in SLE remain rare. Rituximab (a chimeric monoclonal anti-CD 20 antibody) was the first promising biologic agent showing interesting results in large case series but 2 phases III randomised studies didn’t reach their primary objective.

This probably emphasizes the limit of the current tools used for the evaluation of the disease and point out the design of the studies using high dose of corticosteroids, immunosuppressive drugs and the use of rituximab as add on treatment and are not face to face with conventional treatment. Abatacept (CTLA4-Ig) also failed to meet its primary end point in a randomised controlled trial in non-nephritis SLE. A post-hoc analysis suggests however that abatacept may be beneficial in lupus patients with arthritis however, it will probably never be approved for that indication. Belimumab (a human monoclonal antibody to BLyS) is the first biologic agent which reached its primary end point in 2 different randomised controlled trials using a new index for the evaluation of the activity of the diseases taking into account the physicians judgement (SLE responder index). Lots of phase I/II studies are currently ongoing particular targeting on interferon alpha, interleukin 6, B cell CD22 and C5 complement component.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Lupus érythémateux systémique, Agents biologiques, Rituximab, Abatacept, Belimumab

Keywords : Systemic lupus erythematosus, Biologic agents, Rituximab, Abatacept, Belimumab


Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 138 - N° S4

P. S241-S244 - décembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quoi de neuf en recherche dermatologique ?
  • F. Aubin
| Article suivant Article suivant
  • Quoi de neuf en dermatologie pédiatrique en 2011 ?
  • S. Hadj-Rabia

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.