Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Quoi de neuf en thérapeutique dermatologique ? - 06/08/12

Doi : 10.1016/S0151-9638(11)70100-4 
A. Dupuy
Service de Dermatologie, CHU Rennes, rue Henri Le Guilloux, 35000 Rennes, France 

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 10
Iconographies 1
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Dans le domaine thérapeutique, plusieurs essais randomisés de qualité ont apporté des éléments utiles à la prise en charge des infections cutanées sévères, et aux stratégies anti-staphylococciques. Les essais sur les verrues banales n’ont apporté aucune solution thérapeutique. Le rituximab et l’omalizumab ont vu leurs indications s’étendre ou s’affiner. Les méta-analyses ont été particulièrement nombreuses, sans apport décisif en raison des limites inhérentes à la méthode lorsqu’elle est utilisée pour l’analyse des risques thérapeutiques. Les travaux les plus importants ont été centrés sur la tolérance des traitements plutôt que sur la démonstration de leur efficacité. Parmi les résultats importants, ceux de la cohorte rétrospective des patients sous isotrétinoïne, qui attribuent le sur-risque de suicide plutôt à l’acné elle-même qu’au traitement.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Several good-quality randomised trials brought useful information on how to manage severe skin infections and develop anti-staphylococcus strategies. Trials on common warts did not bring any valuable solution. Rituximab and omalizumab have seen their indications becoming more precise or broadened. Meta-analyses have been particularly numerous, but most of the time with no decisive conclusion, since this methodology presents strong limitations for studying safety data. Most important work has been rather directed toward analysing safety data rather than efficacy. Among the most important results, are those from a retrospective cohort of patients taking isotretinoin: suicidal risk has to be linked to severe acne itself, rather than to the drug.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Plan


© 2011  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 138 - N° S4

P. S263-S272 - décembre 2011 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Quoi de neuf en dermato-cancérologie ?
  • N. Basset-Séguin

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.