Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Enquête sur les facilités d'accès aux informations bibliographiques offertes dans les services d'anesthésie-réanimation des hôpitaux universitaires français - 01/01/02

C.  Lentschener * ,  Y.  Ozier,  C.  Conseiller*Correspondance et tirés à part

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

pages 6
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Objectifs : Préciser les facilités d'accès aux informations bibliographiques, offertes par les services d'anesthésie-réanimation (SAR) des hôpitaux universitaires de France métropolitaine.

Méthodes : Un questionnaire a été adressé aux 76 chefs des SAR dépendant d'un hôpital universitaire de France métropolitaine afin d'établir : a) la liste des revues traitant d'anesthésie, d'analgésie, et de réanimation disponible pour consultation dans le SAR ou l'hôpital dont ils dépendent ; b) l'existence d'une bibliothèque médicale dans l'hôpital ; c) la prise en charge gratuite par l'hôpital de toutes informations bibliographiques jugées nécessaires par un collaborateur du SAR.

Résultats : Nous avons reçu 67 réponses (87 %). Les revues le plus souvent disponibles étaient les revues à haut facteur d'impact - Anesthesiology : 67 SAR (100 % des réponses) - Anesthesia Analgesia : 66 SAR (98,5 %) - le British Journal of Anaesthesia : 63 SAR (94 %) et les Annales françaises d'anesthésie et de réanimation : 66 SAR (98,5 %). Dix revues en langue française étaient de disponibilité variable : pas de revue : 1 SAR (1,5 %) - 1 revue : 19 SAR (28 %) - 2 revues : 34 SAR (51 %) - 3 revues : 10 SAR (15 %) - 4 revues : 3 SAR (4 %). La disponibilité des revues d'anesthésie en chirurgie spécialisée était - neurochirurgie : 7 SAR (10 %) - pédiatrie : 10 SAR (15 %) - obstétrique : 11 SAR (16 %) - cardiovasculaire : 26 SAR (39 %). Des revues traitant spécifiquement de la prise en charge de la douleur, de l'anesthésie locorégionale et de la réanimation étaient disponibles respectivement dans 29 SAR (43 %), 32 SAR (47 %), et 59 SAR (91 %). L'European Journal of Anaesthesiology était disponible dans 40 SAR (60 %). Dans 39 SAR (58 %) ou institutions toutes les informations bibliographiques souhaitées étaient prises en charge gratuitement. Quatre hôpitaux universitaires (6 %) n'avaient pas de bibliothèque médicale.

Conclusion : L'accès aux informations bibliographiques est variable d'un SAR à l'autre dans les hôpitaux universitaires de France métropolitaine.

Mots clés  : anesthésie ; bibliographie ; enseignement post-universitaire ; hôpitaux universitaires.

Abstract

Objectives: We assessed bibliographic facilities offered in departments of anaesthesia (DA) belonging to university hospitals in metropolitan France.

Methods: We mailed a questionnaire to the 76 heads of DA belonging to university hospitals in France to assess: a) which journals dealing with anaesthesia, analgesia, and critical care were available, on site, for consultation; b) whether a medical library existed within the institution ; and c) whether all bibliographic informations required by any DA collaborators were charged to the institution.

Results: We received 67 replies (87%). High impact factor revues had the widest availability rates - Anesthesiology : 67 DA (100% of responses) - Anesthesia Analgesia : 66 DA (98,5%) - the British Journal of Anaesthesia : 63 DA (94%). The Annales Françaises d'Anesthésie et de Réanimation were available in 66 DA (98,5%). Ten journals in French were variably available - no journal : 1 DA (1,5%) - 1 journal : 19 DA (28%) - 2 journals : 34 DA (51%), - 3 journals : 10 DA (15%) - 4 journals : 3 DA (4%). Revues dealing with anaesthesia in specialised surgery were diversely available - neurosurgery : 7 DA (10%) - paediatrics : 10 DA (15%) - obstetrics : 11 DA (16%) - cardiovascular : 26 DA (39%). Revues dealing with pain management, regional anaesthesia or critical care were available in 29 DA (43%), 32 DA (47%), and 59 DA (91%), respectively. The European Journal of Anaesthesiology was available in 40 DA (60%). Thirty-nine DA (58%) took charge of all bibliographic informations required. No medical library existed in 4 university hospitals (6%).

Conclusion : DA offers a wide variation in bibliographic facilities in French university hospitals.

Mots clés  : anaesthesia ; bibliography ; refresher courses ; university hospitals.

Plan



© 2002  Éditions scientifiques et médicales Elsevier SAS. Tous droits réservés.

Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 21 - N° 3

P. 235-240 - mars 2002 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Rupture spontanée de la rate au second trimestre de grossesse
  • E. Brocas, A. Tenaillon
| Article suivant Article suivant
  • Antibioprophylaxie en chirurgie cardiaque : enquête de pratique
  • S. Helou, O. Bastien, F. Vandenesch, J. Ninet, J.J. Lehot

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’achat d’article à l’unité est indisponible à l’heure actuelle.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.