Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Naissances très prématurées (22 à 26 SA) : de la décision à la mise en œuvre des soins palliatifs en salle de naissance. Expérience du CHU de Rennes (France) - 11/08/12

Doi : 10.1016/j.jgyn.2012.04.012 
A.-S. Cabaret a, , F. Charlot a, G. Le Bouar a, P. Poulain a, P. Bétrémieux b
a Service d’obstétrique, hôpital Sud, CHU, BP 90347, 16, boulevard de Bulgarie, 35203 Rennes cedex 2, France 
b Unité de néonatalogie, hôpital Sud, CHU, BP 90347, 16, boulevard de Bulgarie, 35203 Rennes cedex 2, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

But

Après la mise en place d’un protocole de soins palliatifs (SP) en salle de naissance, analyser les modalités de décision de prise en charge postnatale et en particulier la mise en œuvre des SP.

Patientes et méthodes

Analyse rétrospective des naissances entre 22 SA et 25 SA+6jours au centre hospitalier universitaire (CHU) de Rennes, pendant 21 mois.

Résultats

Vingt-sept patientes répondant aux critères ont accouché de 32 enfants vivants. La prise de décision (prise en charge intensive ou SP) était rapide, mais partagée avec les parents, principalement sur le critère du terme. L’accouchement a eu lieu par voie basse pour 24 enfants. Treize enfants ont été réanimés. Dix-neuf enfants ont reçu des SP, leur durée de vie a été moins de trois heures, 18/19 ont été accompagnés par leurs parents.

Conclusion

La pratique est en accord avec les recommandations actuelles, les décisions sont individualisées, mais souvent peu formalisées. Les critères pronostiques secondaires pourraient être mieux utilisés. La conduite obstétricale et pédiatrique est cohérente. Le protocole de SP est appliqué, mais les décisions collégiales devraient être organisées de manière plus formelle et mieux retranscrites ; les antalgiques devraient être prescrits sur des évaluations cliniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Objectives

After the establishment of a palliative care protocol (PC) in the delivery room, study how the postnatal management decision was taken and in particular how PC was developed.

Material and methods

Retrospective analysis of births between 22 and 25+6 WG, in Rennes University Hospital, during 21 months.

Results

Twenty-seven women meeting the criteria gave birth to 32 live children. Decision making (intensive care or PC) was fast but shared with the parents, mainly on the criterion of the term. The delivery was vaginal for 24 children. Thirteen children were resuscitated. Nineteen children received comfort care, their life was less than 3hours, 18/19 were supported by their parents.

Conclusion

The management of these births is consistent with current recommendations, decisions are individualized but often informally. The secondary prognostic criteria could be better taken into account. Obstetrical and pediatric management is consistent. The PC protocol is fairly well used but the collective decisions should be more formally organized and transcribed more accurately in the records, the requirements for analgesics should be based on clinical assessments.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Extrême prématurité, Soins palliatifs, Information, Salle de naissance, Parentalité

Keywords : Extreme prematurity, Palliative care, Information, Delivery room, Parentality


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 41 - N° 5

P. 460-467 - septembre 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Impact de la précarité sur la qualité du dépistage anténatal : expérience de l’hôpital Lariboisière à Paris
  • C. Brugier, O. Morel, A. Ricbourg, P.-H. Bréchat, E. Gayat, E. Barranger
| Article suivant Article suivant
  • Grossesse à 43 ans et plus : risques maternels et périnataux
  • A. Vincent-Rohfritsch, C. Le Ray, O. Anselem, D. Cabrol, F. Goffinet

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.