Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Étude histologique et moléculaire de la corticosurrénale fœtale humaine (12e-36e SD) - 16/02/08

Doi : AE-12-2005-66-6-0003-4266-101019-200504279 

K. Folligan [1 et 4],

R. Bouvier [2],

F. Targe [1],

Y. Morel [3],

J. Trouillas [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Résumé

À partir de 119 surrénales de fœtus humains normaux, âgés de 12 à 36 semaines développement (SD), nous avons étudié les caractères histologiques et fonctionnels de la corticosurrénale humaine fœtale par la coloration HE (hémalun éosine) classique et par la détection immunocytochimique (n = 70) des enzymes de la corticostéroïdogénèse (3β-HSD et P450 c21). Nous avons également précisé la cinétique de la prolifération cellulaire par détection immunocytochimique de deux marqueurs nucléaires de prolifération : le PCNA et le Ki-67.

Nous retrouvons les deux zones de la corticosurrénale fœtale humaine : le cortex permanent périphérique et le cortex fœtal profond.

À la 12e SD, les cellules du cortex permanent expriment une protéine d’adhérence (la NCAM) et les enzymes de la stéroïdogénèse (3β-HSD et la P450 c21) attestant de leur capacité de synthétiser des minéralocorticoïdes et/ou du cortisol. Par contre les cellules du cortex fœtal, positives avec l’anticorps anti-P450 c21, n’expriment ni la 3β-HSD, ni la NCAM.

À partir de la 14e SD, la réaction immunocytochimique permet d’identifier une zone de différenciation, « zone de transition », entre le cortex permanent et le cortex fœtal dont les cellules expriment la 3β-HSD à la 21e SD.

Seules les cellules du cortex permanent prolifèrent de la 12e à la 25e SD. Les index de prolifération du PCNA et du Ki-67, respectivement de 40 % et 25 % à 14 SD, décroissent progressivement pour être inférieurs à 1 % à la 25e SD.

Abstract

Histological and functional characteristics of the fetal human adrenals was studied in 119 normal fetuses aged 12 to 36 weeks development (WD). Immunocytochemical detection of steroidogenesis enzyme (3b-HSD and P450 c21) and evaluation of cell proliferation using two nuclear markers (Ki-67 and PCNA) were performed in 70 of them.

The human fetal adrenal cortex is composed of two morphologically distinct zones: the definitive peripheral zone and the fetal inner zone. From the 12th WD, we observed expression of an adherence protein (NCAM) and two steroidogenesis enzymes (3b-HSD and P450 c21) in the definitive zone cells, attesting to the capacity of these cells to synthesize mineralocorticoids and/or cortisol. In the fetal zone, only P450 c21 immunoreactivity was detected. From the 14th WD, a transitional zone between the definitive zone and the fetal zone was identified by immunocytochemistry, with expression of 3b-HSD from the 21st WD.

Only cells of the definitive zone proliferated from the 12th to 25th WD. The indexes of proliferation of PCNA and Ki-67, 40% and 25% respectively, decreased gradually and were lower than 1% at the 25th WD.


Mots clés : Corticosurrénale fœtale humaine , différenciation , prolifération , stéroïdogénèse

Keywords: Fetal human adrenal cortex , differentiation , proliferation , steroidogenesis


Plan



© 2005 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 66 - N° 6

P. 519-526 - décembre 2005 Retour au numéro
Article suivant Article suivant
  • Non Hodgkin’s lymphoma involving the adrenal glands and the central nervous system (CNS): a particular evolution after chemotherapy
  • F.-L. Vélayoudom, C. Cardot-Bauters, A.-V. Decouvelaere, V. Vlaeminck, F. Bauters, J.-L. Wémeau

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.