Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Évaluation économique de l'intérêt du diagnostic et de la prise en charge précoce de l'hypothyroïdie devant une hypercholestérolémie - 16/02/08

Doi : AE-11-1999-60-5-0003-4266-101019-ART17 

X. Lenne [1],

B. Allenet [1],

P. Laurent [1],

T. Lebrun [1],

J.-L. Wemeau [3]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Objective : The aim of the study was to assess the economic consequences of the early screening and management for overt hypothyroidism in elderly women suffering from hypercholesterolaemia.

Methods : A cost analysis was performed using screening decision tree followed by a Markov model, targeted on an hypothetical cohort of elderly women ( i.e. >= 55 years of age) suffering from hypercholesterolaemia. Two arms were compared, « no diagnosis », patients being treated by lipid lowering drugs in the long run, « diagnosis », patients being screened for thyroid disturbance and proposed adequate correction by hormone treatment. Relevant clinical data introduced into the model were obtained from published data and from experts. At the end of the initial diagnostic, patients could enter three different health states : euthyroidism, subcli­nical hypothyroidism or overt hypothyroidism. During 30 years, patients were assumed to be seen each year by a general practitioner for clinical examination and cholesterol dosage, plus, according to the health state evolution, TSH and T4 screening. In the baseline analysis, euthyroidian patients who had a inexplicable degradation of hypercholesterolaemia control were tested for TSH and, if abnormal, T4 serum ; for subclinical hypothyroidian patients, TSH and T4 were measured every year. The direct costs taken into account were concerning medical supervision, drug treatment and biologic exams. Costs were analysed from the societal perspective and were expressed in 1998 French Francs (FF) with an accounting rate of 5 % by year. A sensitivity analysis was also performed.

Results : the total cost at 30-year was equal to 25,006 F for « diagnosis » strategy, to 24,390 F for « no diagnosis » strategy. The incremental cost of the first strategy decreased according to the time horizon. It was 6.8 % at 5-year and 2.5 % at 30-year. Results were sensitive to variation in response rate of hypercholesterolaemic patients to hormone treatment of hypothyroidism (0.25 in base-case).

Conclusion : The investment cost in screen­ing and treatment of hypercholesterolemic female patient aged 55 and more can be considered offset in the long run (30 years). Considering the other important outcomes in favour of hormonal drug treatment of hypothyroidism, such as enhancement of well-being, functional capacities and quality of life, the « diagnosis » strategy can be recommended in the ambulatory medical practice.

Abstract

Objectif : L'objectif de cette étude est de mettre en évidence l'intérêt écono­mique d'une stratégie de diagnostic et de traitement systématique et ciblée de l'hypothyroïdie, chez la femme de plus de 55 ans, hypercholestérolémique.

Méthode : Une analyse de coût a été réalisée sur base d'un modèle de Markov, selon deux stratégies, « non diagnostic » dans laquelle une cohorte de patientes est traitée au long cours de manière symptomatique pour son hypercholestérolémie et « diagnostic », dans laquelle on recherche de manière systématique une élévation des marqueurs thyroïdiens (TSH et T4) pour, le cas échéant, instaurer un traitement hormonal correcteur. Les données cliniques sont issues de la littérature complétée d'avis d'experts. À l'issue du diagnostic initial, les patientes pouvaient entrer dans un des trois états suivants : euthyroïdie, hypothyroïdie fruste, hypothyroïdie avérée. Durant 30 ans, chaque patiente est supposée consulter son médecin tous les ans, pour examen clinique, ­contrôle de la cholestérolémie et des taux sanguins de TSH et T4, selon l'état de santé. Les coûts directs considérés sont associés au suivi médical, au traitement médicamenteux, à la biologie. La perspective de l'analyse est celle de la collectivité et les résultats sont exprimés en francs 1998, selon un taux annuel d'actualisation de 5 %. Des analyses de sensibilité sont effectuées.

Résultats : Le coût total à 30 ans est de 25 006 F pour la stratégie « diagnostic » versus 24 390 F pour la stratégie « non diagnostic ». Le surcoût lié à la stratégie « diagnostic » diminue dans le temps, passant de 6,8 % à 5 ans à 2,5 % à 30 ans. Ces résultats sont sensibles à l'hypothèse de taux de réponse au traitement hypothyroïdien (25 % dans le cas de référence).

Conclusion : On observe, à 30 ans, un retour sur investissement de la stratégie « diagnostic » chez la femme hypercholestérolémique âgée de plus de 55 ans. Compte tenu d'un faisceau d'arguments supplémentaires en faveur de l'intérêt du traitement hormonal correcteur, en termes de bien-être, de confort psycho-comportemental, de signes fonctionnels, la stratégie peut être recommandée en pratique quotidienne.


Mots clés : Hypothyroïdie. , Diagnostic. , Économie. , Coûts. , Modèle de Markov.

Keywords: hypothyroidism. , diagnosis. , economics. , costs. , Markov model.


Plan



© 1999 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 60 - N° 5

P. 398 - novembre 1999 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Les hormones de jouvence sont-elles cancérigènes ?
| Article suivant Article suivant
  • Analyse de la variabilité des durées de séjour au sein d'un groupe homogène de malades diabétiques
  • O. Ganry, C. Bonhomme, D. Kadi, A. Dubreuil

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.