Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Intérêt de la biopsie cutanée dans le diagnostic des dermatoses péniennes - 08/09/12

Doi : 10.1016/j.annder.2012.04.152 
J.-N. Dauendorffer a, , C. Renaud-Vilmer a, M. Bagot a, B. Cavelier-Balloy a, b
a Service de dermatologie, hôpital Saint-Louis, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 
b Service d’anatomie et cytologie pathologiques, hôpital Saint-Louis, Assistance Publique–Hôpitaux de Paris, 1, avenue Claude-Vellefaux, 75010 Paris, France 

Auteur correspondant.

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

pages 5
Iconographies 0
Vidéos 0
Autres 0

Résumé

Introduction

Le recours à la biopsie cutanéomuqueuse est parfois nécessaire pour établir le diagnostic histologique d’une dermatose pénienne, notamment en cas de doute clinique ou pour affirmer la nature maligne d’une tumeur. Nous avons étudié la rentabilité de ce geste en évaluant la corrélation entre le diagnostic clinique suspecté et le diagnostic histologique finalement retenu.

Patients et méthode

Il s’agit d’une étude monocentrique rétrospective portant sur les dossiers d’hommes ayant présenté une dermatose pénienne biopsiée entre juin 2006 et juin 2011. Ont été colligés : l’âge, le site de la biopsie, les hypothèses diagnostiques cliniques et le diagnostic histologique finalement retenu, afin de déterminer la concordance entre les hypothèses diagnostiques cliniques et histologiques.

Résultats

Les dossiers de 138 hommes d’âge moyen 52ans ont été revus. La majorité des biopsies (41 %) avaient été réalisées au niveau du gland. L’examen histologique des biopsies n’a pas permis de poser un diagnostic dans 20 cas (14,5 %). Cet examen histologique a confirmé le diagnostic suspecté cliniquement dans 29,7 % des cas et a permis de conclure à un diagnostic parmi plusieurs hypothèses cliniques dans 26,8 % des cas. Au contraire, le diagnostic histologique n’avait pas été suspecté cliniquement dans 18,1 % des cas et aucune hypothèse diagnostique clinique n’avait été formulée dans 10,9 % des cas. La concordance entre les diagnostics cliniques proposés et le diagnostic histologique retenu était de 63,4 %.

Discussion

La biopsie cutanéomuqueuse constitue un acte souvent nécessaire dans la prise en charge des dermatoses génitales de l’homme, puisqu’elle permet dans 44,9 %, soit de porter un diagnostic non suspecté cliniquement, soit de trancher entre plusieurs hypothèses cliniques.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Summary

Background

Penile biopsy can be useful to establish an accurate diagnosis when managing male genital dermatoses. We investigated the value of genital biopsy by comparing suspected clinical diagnosis with final histologic diagnosis.

Patients and method

We retrospectively examined the clinical file of men with genital dermatoses undergoing genital biopsy. We collected details of age, biopsy site, suspected diagnosis after clinical examination and histologic diagnosis.

Results

One hundred and thirty-eight male patients were enrolled in the study. Their mean age was 52 years. Most biopsies (41%) were performed on the glans. Microscopic examination failed to rule out a diagnosis in 14.5% of the cases. It confirmed the clinically suspected diagnosis in 29.7% of cases and ruled out a particular diagnosis from among several clinical hypotheses in 26.8% of cases. The histological diagnosis had not been suspected in 18.1% of cases.

Discussion

Penile biopsy has an important role in the diagnosis of penile dermatoses. In our study, in 44.9% of cases, a clinically unsuspected diagnosis was identified or a differential diagnosis was resolved.

Le texte complet de cet article est disponible en PDF.

Mots clés : Dermatose pénienne, Biopsie pénienne, Pénis

Keywords : Penile dermatoses, Penile biopsy, Penis


Plan


© 2012  Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 139 - N° 8-9

P. 521-525 - août 2012 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Traitement de la larva migrans cutanée ankylostomienne : albendazole ou ivermectine ?
  • C. Vanhaecke, É. Caumes
| Article suivant Article suivant
  • Les eczémas professionnels chez les travailleurs du secteur du nettoyage et de l’entretien. Étude de 769 déclarations à la Caisse nationale d’assurance maladie des travailleurs salariés entre 2004 et 2007
  • B. Halioua, L. Bensefa-Colas, M. Crepy, B. Bouquiaux, H. Assier, S. Billon, O. Chosidow

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l’unité.

L'accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement ou un achat à l'unité.

Déjà abonné à cette revue ?

;

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.