Médecine

Paramédical

Autres domaines


S'abonner

Les bases génétiques de l'obésité humaine : résultats des études d'épidémiologie génétique - 16/02/08

Doi : AE-12-2000-61-SUP1-0003-4266-101019-ART12 

L. Pérusse [1]

Voir les affiliations

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
Article gratuit.

Connectez-vous pour en bénéficier!

Abstract

Genetics of human obesity : results from genetic epidemiology studies

Obesity is a complex disease resulting from the interaction between a variety of genetic and environmental factors. Research conducted over the past 20 years in the field of genetic epidemiology has contributed to increase our understanding of the genetic basis of obesity. It is now clearly established that overweight and obesity aggregate in families. Studies have shown that the prevalence of obesity is 2 to 8 times higher in families of obese individuals than in the population at large and that the familial risk increases with the severity of obesity. The heritability of the various obesity phenotypes varies considerably depending on the phenotype under study, the nature of familial data and the methods used to compute heritability estimates. Heritability estimates tend to be highest when derived from twin studies (50 % à 80 %) while they are the lowest when derived from adoption studies (10 % à 30 %). Several studies have reported the presence of major gene effects for body mass index, body fat and abdominal visceral fat. Finally, there is increasing evidence that shared genetic factors could play a role in determining the covariation between obesity and its major co-morbidities, including blood pressure, insulin resistance, diabetes and dyslipidemia. This genetic covariation is however moderate and accounts for a smaller percentage of the variance compared to the genetic effects reported for each of the phenotypes studied independently.

Abstract

Les bases génétiques de l'obésité humaine : résultats des études d'épidémiologie génétique

L'obésité est une maladie complexe qui résulte d'une interaction entre une multitude de facteurs génétiques et environnementaux. Les recherches menées au cours des vingt dernières années dans le domaine de l'épidémiologie génétique ont permis de mieux comprendre les bases génétiques de l'obésité. Il est maintenant bien établi que le surplus pondéral et l'obésité sont des conditions qui ont tendance à se concentrer dans les familles. La prévalence d'obésité est environ 2 à 8 fois plus élevée au sein des familles d'individus obèses que dans la population en général, le risque le plus élevé étant observé dans les cas d'obésité massive. L'héritabilité des divers phénotypes d'obésité varie en fonction du phénotype à l'étude, de la nature des données familiales et des méthodes d'analyse utilisées. En général, les héritabilités les plus élevées sont obtenues avec les études de jumeaux (50 % à 80 %) alors que les plus faibles sont obtenues avec les études d'adoption (10 % à 30 %). Plusieurs études suggèrent que un ou plusieurs gènes à effets majeurs pourraient influencer la masse corporelle ainsi que la quantité de graisse abdominale. Finalement, un nombre croissant d'études suggèrent que la covariation entre l'obésité et ses principales co-morbidités, en particulier, la tension artérielle, la résistance à l'insuline, le diabète et les dyslipidémies, pourrait s'expliquer en partie par l'hérédité. Cette covariation génétique est cependant moins importante que les effets génétiques observés pour chacun des phénotypes étudiés séparément.


Mots clés : Obésité. , épidémiologie génétique, héritabilité. , analyse de ségrégation.

Keywords: Obesity. , genetic epidemiology. , heritability. , segregation analysis.


Plan



© 2000 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.
Ajouter à ma bibliothèque Retirer de ma bibliothèque Imprimer
Export

    Export citations

  • Fichier

  • Contenu

Vol 61 - N° SUP 1

P. 24 - décembre 2000 Retour au numéro
Article précédent Article précédent
  • Physiopathologie de l'obésité
  • O. Ziegler, D. Quilliot, B. Guerci
| Article suivant Article suivant
  • Facteurs de risque associés à l'obésité : le point de vue du métabolicien
  • J.-P. Després, A. Pascot, I. Lemieux

Bienvenue sur EM-consulte, la référence des professionnels de santé.
L’accès au texte intégral de cet article nécessite un abonnement.

Mon compte


Plateformes Elsevier Masson

Déclaration CNIL

EM-CONSULTE.COM est déclaré à la CNIL, déclaration n° 1286925.

En application de la loi nº78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, vous disposez des droits d'opposition (art.26 de la loi), d'accès (art.34 à 38 de la loi), et de rectification (art.36 de la loi) des données vous concernant. Ainsi, vous pouvez exiger que soient rectifiées, complétées, clarifiées, mises à jour ou effacées les informations vous concernant qui sont inexactes, incomplètes, équivoques, périmées ou dont la collecte ou l'utilisation ou la conservation est interdite.
Les informations personnelles concernant les visiteurs de notre site, y compris leur identité, sont confidentielles.
Le responsable du site s'engage sur l'honneur à respecter les conditions légales de confidentialité applicables en France et à ne pas divulguer ces informations à des tiers.